Cameroun : Le président camerounais est le second chef d'Etat le plus vieux d'Afrique

anniversaire-mme-chantalbiya.jpg

On a à l'esprit l'image d'un Houphouët Boigny fatigué. Lorsque le premier président de la République de Côte d'Ivoire s'éteint, il a 88 ans.

Pas loin de la Côte d'Ivoire, au Sénégal, Abdoulaye Wade a été poussé à la sortie par son peuple en 2012. Il avait 86 ans et, déjà, dans son pays, on s'interrogeait sur sa capacité à tenir un nouveau mandat.

Il était surtout, en ce moment-là, l'un des présidents de la République les plus vieux au monde.

En fait, à ce jour, le doyen c'est Robert Mugabe. Il a 89 ans et est président du Zimbabwé depuis 1987. Et Paul Biya, Le chef de l'Etat camerounais, en visite en France il y a quelques jours, a dû réagir à une question sur son âge et son longévité au pouvoir. « Ai-je l'air si fatigué ? Le problème finalement n'est pas là. Je ne suis pas au pouvoir par la force. C'est le peuple camerounais qui m'a élu au milieu de 20 ou 30 autres candidats. Alors évidemment, personne n'est éternel. Mais ce qui me préoccupe maintenant, c'est conduire mon mandat et tenir les engagements que j'ai pris», avait-il répondu à une question de journaliste.

Né le 13 février 1933, Paul Biya a aujourd'hui 80 ans. Il a passé 30 ans au pouvoir et est l'un des chefs les plus âgés au monde. C'est en effet en 1982 qu'il succède à Ahmadou Ahidjo, le premier président de la République du Cameroun, dont il était le Premier ministre. Depuis lors, il a été réélu plusieurs fois, en 1988, 1992, 1997, 2004 et 2011. Les résultats de ces différents scrutins ont été contestés par l'opposition camerounaise et même par les observateurs venus de l'extérieur.

© Le Jour : Jules Romuald Nkonlak

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau