Cameroun - Le Nord-Ouest est la Région la moins corrompue du Cameroun, d’après un rapport de la CONAC

Présent pour un atelier dans la région du Nord-ouest, les responsables de la Commission nationale anti-corruption – Conac) ont présenté un rapport sur l’Etat des lieux de la corruption au Cameroun.

Bandeau nord ouest

Il y ressort, concernant la région du Nord-ouest, qu’elle est au Cameroun celle où on enregistre le moins d’actes de corruption. L’annonce a été faite ce lundi 04 mai 2015 à Bamenda par le Révérend Dr Dieudonné Massi Gam’s, le Président de la Commission nationale anti-corruption du Cameroun (Conac). C’était à l’occasion de l’ouverture de l’atelier d’évaluation de l’implémentation de la stratégie nationale de lutte contre la corruption et du plan d’actions régionales contre la corruption pour les exercices budgétaires 2014 à 2016 dans le Nord-ouest.

La bonne nouvelle, protée à l’attention des populations de la ville de Bamenda et de la région du Nord-ouest en général via la radio nationale présente dans le bureau du gouverneur de la région du Nord-ouest, Adolphe Lélé l’Afrique, a suscité un tonnerre d’applaudissements de la part de tous les collaborateurs du patron de la région. Le gouverneur, qui s’est dit satisfait de ce résultat enregistré par son unité de commandement, a tenu à préciser au micro de Crtv Bamenda que « c’est une interpellation à travailler davantage pour maintenir ce leadership et être à la hauteur de la république exemplaire voulue par notre chef de l’Etat qui passe par la bonne gouvernance, la lutte contre la corruption, et nous allons par conséquent mobiliser tous nos collaborateurs ».

« C’est une région suffisamment engagée dans la lutte contre la corruption, et nous sommes donc là pour davantage interpeller les uns et les autres à poursuivre dans cette lancée afin pourquoi pas de produire un résultat encore plus satisfaisant », a indiqué le président de la Conac, Dieudonné Massi Gam’s. D’après un rapport de la Conac, la région du Nord-ouest rafle le titre de région la moins corrompue du Cameroun suite à son score de 43,68% d’actions de lutte contre la corruption implémentées. Quatre jours durant à Bamenda soit jusqu’à jeudi prochain, la Conac va évaluer l’implémentation de la stratégie de lutte contre la corruption pour les années 2014 et 2015, et élaborer le plan d’actions de l’année 2016.

© Patrick DONGO | Cameroon-Info.Net

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau