Cameroun – Joseph Beti Assomo : « Nous n’accordons aucune importance à la vidéo d’Abubakar Shekau »

Les autorités camerounaises ont minimisé mardi les déclarations faites par le leader de la secte terroriste nigériane Abubakar Shekau dans une récente vidéo non authentifiée dans laquelle ce terroriste semble prédire sa fin.

En réaction à cette sortie de ce dirigeant terroriste, le ministre camerounais de la Défense (MINDEF) Joseph Beti Assomo a déclaré à la radiotélévision publique (CRTV) que « nous n’accordons aucune importance à la vidéo d’Abubakar Shekau ».

En d’autres termes, a-t-il insisté, le « Cameroun ne se laissera pas distraire par de telles déclarations », avant de rassurer que « la guerre contre Boko Haram va se poursuivre ». Dans une vidéo diffusée du Youtube le jeudi 24 mars 2016, le leader de la secte islamique Boko Haram, Abubakar sheuka, disait (en arabe) à ses combattants qu’ils peuvent dire au revoir à leur Etat Islamique illusoire et déposer les armes. C’est un leader affaibli au visage émacié qui semblait annoncer sa fin dans une vidéo de mauvaise qualité. « Pour moi, la fin est venue. Qu’Allah nous protège du mal je remercie mon créateur », déclarait-il en haoussa et en arabe. Sur le front de guerre, en dépit de quelques incursions sporadiques au Cameroun, au Niger et au Tchad, la capacité de nuisance de Boko Haram a été nettement réduite. Une « perte de vitesse » observée également au Nigeria où la secte terroriste a essuyé de nombreux revers ces derniers mois grâce à l’appui de la Force multinationale mixte (FMM) et des armées du Cameroun et du Tchad notamment.

 

© CAMERPOST avec © APA

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau