Cameroun – Inscriptions sur les listes électorales : C’est parti pour 2016

Inscriptions sur les listes électorales au Cameroun | DRillustration

Inscriptions sur les listes électorales au Cameroun | DRillustration

Un chapiteau installé dans un coin du rond-point central de Yaoundé. Y sont installés, les représentants des antennes ELECAM des sept arrondissements de Yaoundé. Une présence symbolique, pour marquer officiellement le coup d’envoi des opérations de révision des listes électorales sur l’ensemble du territoire. Une voix féminine s’empare de temps en temps du micro pour appeler les passants à saisir l’opportunité de s’inscrire en un temps record. L’hôtesse ne parle pas en vain puisque des usagers s’arrêtent et se montrent intéressés. C’est le cas de Dieudonné Fils Tadanjeu. Le jeune homme attendait un taxi quand le message de l’hôtesse l’a accroché et l’a décidé à faire un tour dans le stand. Il en sort avec son récépissé. Et du coup, c’est un soulagement pour le nouvel inscrit. « Je voulais m’inscrire depuis l’an dernier. Mais, je ne trouvais pas le temps. Ça y est maintenant et je peux pousser un ouf de soulagement. J’attends le moment venu pour participer au jeu politique du pays », ainsi se confie l’étudiant de Yaoundé I.

Joseph Ambah, chef d’antenne ELECAM de Yaoundé VII se réjouit de cette sortie solennelle. Toutefois, il tient à souligner que les opérations d’inscription sur les listes ont commencé depuis le 4 janvier (premier jour ouvrable de l’année) à ELECAM. Les cibles demeurent les jeunes qui viennent d’atteindre la majorité électorale (20 ans) et ceux qui, pour des raisons diverses, ne se sont pas encore inscrits ou alors ceux qui l’ont fait avant l’introduction de la biométrie. Joseph Ambah ne doute pas de l’engagement de ses collaborateurs et collègues. Il espère que les usagers pour lesquels le service est ouvert s’intéressent mieux à l’opération. Pour lui, l’émergence envisagée en 2035 sera aussi une émergence du devoir électoral.Vers 11h arrive Abdoulaye Babale, le directeur général de Elections Cameroon. Un déplacement tout aussi symbolique, pour encourager l’inscription de proximité, a-t-il déclaré. Il a ensuite rappliqué au Cercle municipal pour une réunion avec les services ELECAM de la région du Centre élargie aux chefs d’antenne.

Le but de la réunion était d’échanger avec ses collaborateurs afin de trouver ensemble les meilleurs moyens d’obtenir des scores supérieurs à l’an dernier. Des questions d’ordre organisationnel, financier, humain devaient être passées en revue pour s’accorder sur la meilleure stratégie d’atteindre les objectifs.

Source : © Cameroon Tribune

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau