Cameroun: Incompréhensions dans les calculs des factures d’électricité

« Je ne comprends pas pourquoi d’un mois à l’autre, je paye des tarifs différents pour le prix du kilowattheure (kWh!». En voilà un, visiblement très remonté contre son fournisseur d’électricité.

Ce consommateur conteste énergétiquement les quittances qu’il reçoit de la compagnie Aes Sonel. La toute récente, celle du mois de novembre dernier lui pose un souci particulier. Pour cette facture affichant un total net à payer de près de 46 000 F, représentant 428 kWh d’énergie consommée ce mois-là, le prix de l’unité lui a été facturé à 94 F.

C’est en comparant ce tarif à celui du mois précédent, qu’est née l’incompréhension dans l’esprit d’Augustin F. En septembre dernier en effet, avec un compteur affichant 162 kWh consommé, cet habitant du quartier Ngousso à Yaoundé a déboursé 13 000 F pour sa quittance. Mais, le hic survient dans le détail du calcul.

Dans la facture de septembre, 110 kWh sont facturés à 79 F, pourtant en novembre, la même quantité est calculée à 94 F. Pourquoi ?

C’est la question qui taraude aujourd’hui son esprit. « Il n’y a pas de transparence dans leur calcul », conclut-il. Il n’est pas le seul à qui les factures d’électricité posent des soucis. Jean-Marie N, est un autre abonné qui vit la même situation. « Le calcul est flou. On ne sait pas sur quelles bases nos factures sont calculées.

On ne sait pas si la Tva est maintenue. Avant, mes factures oscillaient entre 8 000 et 10 000 F. Aujourd’hui, je débourse plus de 20 000 F mensuellement pour l’électricité », explique-t-il. La nouvelle tarification appliquée par Aes Sonel n’est pas encore totalement assimilée par ses abonnés. « En novembre, j’ai payé un peu plus de 9 000 F, contre 20 000 F les mois antérieurs », confie Joël M. « Je n’ai rien compris mais, vu que le montant était bas, je ne me suis pas plains », ajoute-t-il. La nouvelle grille tarifaire d’Aes Sonel applicable aux consommateurs depuis juin dernier, semblait pourtant claire sur le mode de facturation. De zéro à 110, le prix du Kwh est facturé à 50 F pour les consommations à usages domestiques ou résidentiels.

Les consommations comprises entre 111 et 400 kWh, sont facturées à 79 F l’unité. Entre 401 et 800 kWh, l’unité vaut 94 F, et enfin, les consommations supérieures à 801 kWh sont calculées à partir de 99 F le kWh. Des hausses qui, en leur temps, ont été expliquées par le fournisseur d’électricité, comme une mesure pour couvrir les investissements consentis (550 milliards de F) et garantir une amélioration durable de la qualité de services.Jusque-là, le souci du détail ne semble pas aussi clair à l’esprit des abonnés.

Ce qu’il faut savoir

Six mois après son entrée en vigueur, des points d’ombre demeurent dans l’application de la nouvelle grille tarifaire d’Aes Sonel. Du côté de l’Agence de régulation du secteur de l’électricité (Arsel), l’explication semble pourtant simple. « Lorsque vous vous situez dans la tranche de zéro à 110 kWh, vous avez un double bénéfice », déclare Samuel Nyobe, sous-directeur du contrôle technique et de la qualité de service à l’Arsel. « Le première bénéfice, c’est que vous êtes dans la tranche sociale et de ce fait, on vous facture le kWh à 50 F.

Le second bénéfice, c’est que vous ne payez pas la Tva », ajoute-t-il. Par contre, poursuit l’ingénieur électricien, pour tout client qui sort de la tranche sociale (plus de 110 kWh), il reste avec un seul bénéfice. « Vous ne payez pas la Tva sur les 110 premiers Kilowatt consommés. Mais, vous payez cette Tva pour les kWh supplémentaires. Je tiens souligner que les prix de la grille tarifaire sont hors taxes et dès que vous sortez d’une tranche, vous perdez le bénéfice de la tranche inférieure », conclut-t-il.

Même explication fournie par les services compétents d’Aes Sonel. Ici, on explique par ailleurs que c’est à dessein que la consommation totale d’énergie est divisée en deux tranches. La première tranche exonérée de Tva et la seconde assujettie à la Tva. Ainsi, dans les calculs, un client qui a consommé 112 kWh d’énergie électrique en novembre, il paye: 110 kWh X 79 F (sans Tva) plus 2 kWh X 79 F (avec la Tva). C’est donc la somme de ces deux montants qui lui sera facturé.

© Josiane TCHAKOUNTE | Cameroon Tribune

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 20/12/2012