Cameroun - Guinée Equatoriale: Fin de la brève visite officielle d'Obiang Nguema vendredi à Yaoundé

teodoroobiangnguema.jpg

Le président équato-guinéen, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, a regagné Malabo après une brève une visite officielle de quelques heures vendredi à Yaoundé, en compagnie de son épouse Constancia Mangue de Obiang, auprès de son homologue camerounais Paul Biya au cours de laquelle les deux leaders ont plaidé pour un rapprochement des économies de leurs pays. Arrivés le matin aux environs de 11h20 locales (10h20 GMT), Obiang Nguema et son épouse sont repartis en fin de journée vers 18h40 locales (17h40 GMT), après un tête-à-tête de plus de quatre heures à huis clos suivi d'un déjeuner officiel ponctué de toasts au palais présidentiel de Yaoundé entre le dirigeant équato- guinéen et son homologue Biya. Membres de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC, composée en outre du Congo, du Gabon, de la République centrafricaine et du Tchad), le Cameroun et la Guinée équatoriale en également en commun l'appartenance à la zone franc et à l'Organisation internationale de la francophonie, à laquelle la Guinée équatoriale a adhéré alors qu'elle est un pays lusophone.

« On a très bien discuté, je suis très content (du) niveau de notre entretien », a déclaré le président Obiang Nguema à la presse avant son départ de l'aéroport international de Yaoundé- Nsimalen, évoquant des échanges sur les problèmes de la sous- région Afrique centrale, d'Afrique dont la crise malienne et les révolutions d'Afrique du Nord, et du monde tels la crise économique mondiale. Le tête-à-tête, a-t-il par ailleurs fait savoir, s'est aussi préoccupé de la nouvelle guerre à l'est de la République démocratique du Congo (RDC), qui compose avec le Cameroun, la Guinée équatoriale, le Congo, le Gabon, la RCA, le Tchad, l'Angola, le Burundi et Sao Tome&Principe la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC).

Dans leur volonté de renforcer leurs relations économiques pour l'instant assez faibles, si l'on exclut les échanges commerciaux informels entre les opérateurs privés, les deux pays se sont mis d' accord pour la création d'un « organisme de financement de projets communs, notamment dans les domaines des logements sociaux et de l' agro-industrie », d'après le communiqué final conjoint publié au terme de la brève visite de chef de l'Etat équato- guinéen. Yaoundé et Malabo ont en outre annoncé leur intention de rechercher des financements pour la construction du pont sur le fleuve Ntem qui séparent les deux pays, en vue d'une intensification de la coopération économique et commerciale.

Pour le président Paul Biya lors du son toast au cours du déjeuner officiel au palais présidentiel, parce que le Cameroun et son voisin sont « complémentaires » du fait de leur proximité géographique et culturelle, les économies « ont intérêt à se rapprocher. Nous avons beaucoup à gagner à resserrer ces liens ». Producteur de pétrole brut lourd commercialisé sur le marché international, le Cameroun achète du brut léger pour sa consommation locale à la Guinée équatoriale, qui se ravitaille à son tour auprès de son voisin en produits agricoles.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau