Cameroun - Gouvernement: Philémon Yang en consultation chez Paul Biya Lundi 6 Janvier 2014

Le Premier ministre a été reçu pour la première fois après le désaveu public du 31 décembre dernier par le chef de l’Etat et exceptionnellement, en début de semaine. Plusieurs hauts cadres du secrétariat général de la présidence de la République présentent la rencontre comme une audience d’adieu.Philemon yang 008 xy thn 475x337

Après le coup de gueule du 31 décembre… Paul Biya consulte Philémon Yang Le Premier ministre a été reçu pour la première fois après le désaveu public du 31 décembre dernier par le chef de l’Etat et exceptionnellement, en début de semaine. Plusieurs hauts cadres du secrétariat général de la présidence de la République présentent la rencontre comme une audience d’adieu. Il est un peu plus de 10 heures à Yaoundé quand la limousine immatriculée PM quitte l’immeuble Etoile précédée par un motard. Son illustre occupant est attendu au palais de l’Unité par le président de la République à 11 heures, précisément pour une audience, apprennent nos sources.

La dizaine de kilomètres qui séparent le siège des services du Premier ministre et le Palais d’Etoudi est rapidement avalée de sorte qu’avant 10 heures 30, le véhicule de Yang Philémon a déjà franchi la grille du palais. Le Premier ministre en poste depuis le 30 juin 2009 apparaît aux éléments du protocole d’Etat d’astreinte en costume de ville sombre, l’air pressé. Il est tout de suite installé dans un salon attenant au bureau du président situé au troisième étage du Palais de l’Unité et qui lui est du reste, familier puisque c’est là que régulièrement, l’actuel chef du gouvernement et même ses prédécesseurs sont conviés par le maître des céans pour faire avec lui, le tour des dossiers importants en fin de semaine. Nos sources rapportent que ce n’est qu’une heure de temps après que Yang Philémon sera enfin reçu pour une audience qui aura duré moins de 60 minutes.

Pour le moment, rien n’a filtré de l’échange qu’ont eu les deux hommes. Mais l’actualité de ce début d’année suggère à tout observateur averti qu’ils ont sans aucun doute discuté de la question de la coordination de l’action gouvernementale qu’a, à charge le Premier ministre et qui a été décriée avec véhémence par Paul Biya au cours de son message à la nation le 31 novembre 2013.

Renouvellement de la confiance

De plus, le timing de l’audience, un lundi en fin de matinée, laisse songeurs les habitués des allées du pouvoir. Car, souvent, Paul Biya reçoit les Pm en fin de semaine et en après-midi. Les rares souvenirs d’une rencontre entre lui et les Pm en début de semaine sont celles qui se tiennent à l’aéroport pendant ses déplacements ou au retour d’une visite à l’étranger. Il y a dans le même registre, la cérémonie de présentation des vœux des corps constitués de l’Etat prévue jeudi prochain, 9 janvier 2013 qui aurait permis aux deux hommes de discuter de sujets et d’autres. Mais, aussi curieux cela puisse paraître, Paul Biya, pas très porté vers les audiences, a tenue quand même à rencontrer son Premier ministre quelques jours avant. Alors, l’analyse qui s’impose à tous, repose sur deux piliers essentiels.

Le premier serait celui de la question de la fin de la collaboration entre les deux hommes, comme trame de l’échange, suite logique, d’ailleurs, de la saillie de Saint-Sylvestre de Paul Biya dirigée vers son Premier ministre. Ce dernier ne serait d’ailleurs pas contre pareille idée. Car par des canaux spéciaux, il aurait proposé, croit savoir son entourage très proche, de rendre son tablier après le coup de gueule de son patron en fin d’année, simple acte d’une énième volonté de quitter son fauteuil, en réalité. Et le deuxième pilier de l’analyse, moins probable celle-là, reposerait sur le renouvellement de la confiance à Philémon Yang et son équipe, pour quelques temps encore, afin de ramener quelque peu la sérénité dans les rangs des ministres quasi traumatisés par la recomposition annoncée du gouvernement depuis bientôt trois mois.

Pour le reste, l’agenda présidentiel prévoit, ce jour même, les cérémonies de présentation de lettre de créances des ambassadeurs récemment affectés à Yaoundé; jeudi prochain, la cérémonie d’échange de vœux entre le corps diplomatique et le chef de l’Etat; laquelle sera ponctuée des allocutions respectives du doyen du corps diplomatique et de Paul Biya. Cette cérémonie précédera la cérémonie de présentation des vœux des corps constitués de l’Etat au président, plus longue, et durant laquelle le Premier ministre conduit la délégation des membres du gouvernement. Et enfin, le lendemain, vendredi, la cérémonie de présentation des vœux à la Première dame, qui quoique moins protocolaire, mobilise d’importantes ressources humaines de l’Etat. Bien malin qui peut savoir si c’est avant, pendant, après…ou longtemps après que Paul lâchera la composition du nouveau gouvernement chargé de mettre en œuvre, «le plan d’urgence» annoncé le 31 décembre 2013. Dur pour les nerfs.

© Rodrigue N. TONGUE | Le Messager

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau