Cameroun - Garoua: Issa Tchiroma invite les électeurs à sanctionner le RDPC et l’UNDP

 Le président national du Fsnc a dénoncé l’imposture de ses concurrents dans la circonscription électorale de Bénoué-ouest. A l’occasion de sa première sortie de campagne à Garoua, Issa Tchiroma Bakary a pris à témoin les populations de Roumdé Adjia pour condamner les exclusions sociales qu’il a fait observer dans la constitution des listes des candidats du côté de ses adversaires.

 

issa-tchiroma-bakary-lc-0034-ns-500.jpg

 Issa Tchiroma Photo: © Archives

Le président national du Fsnc a dénoncé l’imposture de ses concurrents dans la circonscription électorale de Bénoué-ouest. A l’occasion de sa première sortie de campagne à Garoua, Issa Tchiroma Bakary a pris à témoin les populations de Roumdé Adjia pour condamner les exclusions sociales qu’il a fait observer dans la constitution des listes des candidats du côté de ses adversaires.  

Le ministre-candidat est allé plus loin dans son speech de campagne, en fustigeant l’intolérance religieuse qui caractérise les listes présentées par ses concurrents directs aux législatives. Selon lui, le Rdpc et l’Undp n’ont eu aucune considération pour les autres catégories socio-ethniques en présentant des candidats issus parfois d’une même famille.

 ‘

’Il faut sanctionner ces gens qui veulent se servir de vous’’ a-t-il martelé aux électeurs de Roumdé Adjia, l’un des quartiers populaires et cosmopolites de la ville de Garoua. Invitant les uns et les autres à plébisciter la liste Fsnc aux législatives dont il est la locomotive, en compagnie de MAÏ Rachel pour les deux sièges à pourvoir dans la circonscription de Bénoué-ouest. Une liste qui, justifie t-il reflète le caractère cosmopolite de la Bénoué.

 Quant aux municipales pour la Commune de Garoua 2e, le ministre de la Communication s’attaquera à la liste de son principal concurrent l’Undp, en la qualifiant de liste familiale.  

Contrairement à celle du Fsnc qui fait une part belle à la diversité sociodémographique de l’arrondissement de Garoua 2e où les filles et fils de Roumdé Adjia occupent une place prépondérante.

© AMADOU BELLO | Dikalo

Commentaires (1)

1. tity 21/09/2013

ce mec est un comédien ,le fsnc n'est rien d'autre qu'un démembrement du rdpc

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau