Cameroun,Fonctionnement du Sénat: 30 à 40 milliards de FCFA par an!

assemble

Les Sénateurs ne sont pas encore en activité que certains chiffres tombent déjà.Les Sénateurs ne sont pas encore en activité que certains chiffres tombent déjà.

Ils sont relatifs à leur traitement mensuel et au fonctionnement de la future chambre haute. Sa consœur au parlement encore appelée chambre basse coûterait déjà une bagatelle à l'Etat camerounais. Les Députés de la nation bénéficieraient chacun d'un traitement mensuel évalué en moyenne de 30.000.000 par an.

La Présidente du Cameroon People's Party (CPP) donnait ce vendredi 22 mars une conférence de presse à son siège sis Bali dans le 1er arrondissement de Douala.

Edith Kabang Wallah disait devant les journalistes tout le mal qu'elle pense de la mise en place d'un Sénat dans notre pays: «les fonctions du Sénat telles que conçues n'apportent pas une valeur ajoutée réelle à la démocratie camerounaise; vue l'histoire politique du Cameroun, nous devons élire notre Sénat au suffrage universel pour assurer une véritable représentation dans cette Chambre.

Il nous coûtera annuellement au moins 18 milliards de FCFA alors que 65 % des camerounais n'ont pas accès à l'eau potable et à l'électricité...». La Présidente du CPP brandit un budget prévisionnel annuel de 18 milliards de FCFA soit 1.500.000.000 par mois. S'il faut s'en tenir à ces chiffres chaque Sénateur subirait un traitement mensuel de 1.500.000 de FCFA. Mais la Présidente du CPP les aggrave parlant même de 3.000.000 de FCFA par Sénateur, soit 300.000.000 de FCFA par mois pour les 100. Les dépenses de fonctionnement de la Chambre haute greffes à ce montant, on s'achemine vers un budget prévisionnel de 30 à 40 milliards de FCFA par an, crie-t-elle: «cet argent aurait certainement pu être utilisé à des fins beaucoup plus urgentes et importantes pour le bien être des camerounais»

© Ouest Littoral : Georges SEMEY

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau