Cameroun - Fete de la Nativité: Les familles se préparent

Quartier Melen, il est 9h. Dans la famille Meloné, Martine l’épouse de la maison est entrain de faire le ménage. C’est une maison modeste bâtie en planches, entourée d’un enclos en tôle en aluminium. L’époux qui gère un restaurant dans la nuit dort encore.

Lorsque le sujet des préparatifs de la fête de la nativité est abordé avec Martine M, elle répond: « je suis mère de quatre enfants, pour la fête je compte acheter des vêtements pour les quatre enfants. Nos moyens ne nous permettent pas d’acheter les jouets donc il n’y a que le dernier, qui aura droit à une trottinette.

Pour la cuisine je ne sais pas encore, cela va dépendre de ce que mon mari me donnera ». Si dans cette famille les préparatifs sont encore incertains à cause des problèmes financiers, dans la famille Nguegim, l’heure est à l’attente du salaire. « Pour le moment j’ai acheté les chaussures et quelques cadeaux. Pour le reste j’attends percevoir mon salaire. Mais en générale je ne fais pas grand-chose.Je fais deux repas et j’achète les petits jus. Pour les jouets je vais acheter les nounous et la petite voiture. Si j’ai du temps le jour de la fête, on ira se faire une ballade au bois Saint Anastasie », explique Carine Ngueguim mère d’une famille de deux enfants. D’un lieu à un autre, nous sommes au quartier Emana dans la famille Akoa. Ici, la fête de noël de dessinent déjà dans la maison.

Les murs intérieurs du salon sont déjà décorés avec les guirlandes et les jeux de lumières. Dans la même mêlé, les chants de noël sont distillés. Le sapin de noël et déjà installés dans un coin de la maison et n’attend que ce jour pour être Habillé nous avoue Ernestine la maîtresse des lieux. « Nous avons dix enfants dans la maison et le plus jeunes à 14ans. Donc tous sont déjà grands. Pour les fêtes, mon époux a remis à chacun une somme d’argent pour qu’ils s’achètent des vêtements. On est déjà entrain d’acheter la boisson qu’on stocke au fur et à mesure dans le magasin. Je ferai le grand marché pour la cuisine vendredi pour éviter les bousculades de dernières minutes. Au menu ce jour il y’aura les grillades et les mets traditionnels », explique Ernestine Akoa.

© Jeannette Eliane Tchamgoué | Cameroon-Info.Net

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau