Cameroun - Extrême-Nord: L’armée neutralise 58 membres de Boko Haram

Les combattants de la secte islamiste nigériane appréhendés dans la zone de Pette étaient munis, outre de la somme de près de 7 000 000 F, d’armes lourdes, de munitions et un char de guerre. 58 adeptes de Boko Haram sont tombés la semaine dernière dans les mailles des forces camerounaises.

0 17814989 303 00

C’est l’aboutissement fructueux d’une opération militaire de ratissage rendue possible avec le concours de la gendarmerie, entre Kousséri et Petté dans le Diamaré. « lls ont immédiatement été conduits manu militari à la légion de gendarmerie de l’Extrême-Nord. Il faut reconnaître que cette opération a été rendue possible grâce à la collaboration qui existe entre les forces de la gendarmerie nationale et ceux du Bataillon d’intervention rapide (Bir) », a indiqué une source sous le couvert de l’anonymat. D’autres informations puisées à bonne source ont révélé que les éléments du Bir ont filé la bande armée sur plusieurs jours avant de parvenir à démanteler tout le réseau.Vraisemblablement à bout de carburant et pris dans une embuscade, la cinquantaine de combattants de Boko Haram aurait «jeté» les armes. Leur fouille minutieuse a permis de mettre la main sur des armes d’assaut, un char et des munitions. L’arsenal de guerre serait, au dire d’une source, d’une portée de tir non négligeable (au moins 1500m). L’armée camerounaise a également pu rassembler par devers les terroristes, une somme de 7 000 000 F.

Sales temps pour les jihadistes

Cette nouvelle prise intervient après celle du 12 novembre à la frontière Tchad-Cameroun. Ce jour-là, les forces de police camerounaises ont intercepté un stock d’armes transportées à bord d’un véhicule Peugéot 504 immatriculé EN596AG. L’arsénal de guerre saisis étaient constitués de d’une cinquantaine d’armes d’assaut, 01 lance-roquette, des centaines de munitions. Un mois plus tôt, en septembre 2014, les populations dénonçaient des terroristes dans une luxueuse villa au quartier Kodogo à Kousséri.

La fouille des lieux a permis de dénicher un autre arsenal : 05 mitraillettes, 14 fusils éclairants, 24 roquettes, 04 lance-roquettes, 06 armes de gros calibre de type kalachnikovs, 60 chargeurs de Kalachnikovs vides, 04 pistolets automatiques (Pa), plus de 500 minutions de 9 mm, 469 munitions de 12,7mm, 4 454 munitions de 7,62 mm, 1 491 munitions de 5,56 mm, 822 munitions de 7,62 mm, 06 grenades à fusil, 28 chargeurs lance-roquette, un chargeur Fal. Les nouvelles du front ont révélé d’autres attaques à longueur de weekend dernier, notamment dans l’arrondissement de Fotokol. La riposte de l’armée est vigoureuse à chaque fois.

© S. K. | Le Messager

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau