CAMEROUN : DEUX ÉTUDIANTES ASSASSINÉES À DSCHANG

universite-dschang160412300.jpgLes nommées Armelle Keng et sa camarade surnommée Marry, admises en master, filière marketing à l’université de Dschang, ont brutalement été arrachées à la vie, le 15 septembre dernier,en mi-journée. selon des témoins, Armelle Keng, 23 ans, et sa co-chambrière se reposaient dans leur chambre, dans la mini-cité dite La Paix Plus, située derrière la paroisse catholique saint augustin dans la même ville.  

Rien n’indiquait que la mort devait passer par là, jusqu’au environ de 13h, lorsque des étudiants voisins ont entendu des cris de détresse.

 D’après nos sources, tout le voisinage s’est mobilisé, pour constater que ladite chambre était verrouillée. Raison de plus pour que les uns et les autres fassent appel au concierge.

sans succès. Le propriétaire de la mini-cité en question, a débarqué sur les lieux, en compagnie d’un huissier de justice. Trop tard. Quand la porte a été défoncée, des témoins ont vécu l’horreur. Les deux étudiantes avaient déjà rendu l’âme, avec des corps présentant des coups de poignard.   

Tout à côté, leur bourreau présumé, dont l’identité n’a pas encore été révélée, gisait dans une mare de sang. Puisqu’il aurait tenté de se donner la mort à l’aide d’un poignard. L’assassin soupçonné, un homme d’une quarantaine d’années, est actuellement interné dans un centre hospitalier à Dschang. en attendant la suite des enquêtes policières, l’hypothèse d’un crime passionnel alimente les conversations. 

© Mutations : M.F

Commentaires (3)

1. bouloumegue patrick florent 17/09/2013

voila encore un cas de plus qui illustre l’insécurité qui sévit dans nos villes et surtout en milieux estudiantin.Il revient aux autorités de faire leur travail pour éradiquer les cas pareils.

2. nynga 19/09/2013

Moi particulierement je suis vraiment touche par cette hisoire d'etudiant qui se vit chaque fin d'annee a Dschang. Nous avons vecu cela au moins trois annees succesives sans toutefois mettre la main sur les auteurs mais, aujourd'hui nous en avons un des criminels donc il faut passer a la vitesse superieure enfin de comprendre ce qui ne va pas dans cette petite localite avec les etudiants.
Je mr pose bien des questions sur ce qui peu bien annime cette insecurite continue? je pense qu'il est temps de faire appel aux autoritees de haute competence afin qu'ils reeagissent. En effet ce lon certaines sources il se vit actuellement une insecurite totale dans cette meme ville, les gens ne sortent plus a plus de 19 heure. il parait que certains monsieur ce sont installer dans la ville et font du decapitage humain et parrait-il les autorite le savent et ne reagissent pas.
Le cameroun notre pays, nous n'allons jamais evoluer et faut que le PR soit au courant de cette information que les medias fassent leurs travail.

3. NGUIMZA 20/09/2013

Pour cet affaire qui n'est pas la première dans ce département je pense qu'il est temps que les autorités mettent les points sur les i qui n'en ont pas. Je suis très touche quand je me rend compte que un homme pour peu qu'il donne de l'argent a une fille pense qu'il peut lui haute la vie pour ces miettes. Si on évalue ce que la famille de la dauphine a déjà dépense sur celle-ci pendant ses 23 ans de vie il est capable de payer ? Je pense que cet énergumène ne sais pas ce que c’est qu'une vie humaine et mérite qu’on lui haute la sienne de la pire des manières. Si un moment je pouvais avoir la décision finale sur son sort, je lui laisserai des cicatrices qui lui marqueront durant tout son séjour en enfer. Je pense qu’il est temps que les choses reviennent dans l’ordre dans ce petit département qui se fait grand de par son actualité qui ne cesse d’être triste.
Les hommes sachez que LES FILLES NE VOUS OBLIGENT PAS A LES AIMER
Les filles aucun homme n’est indispensable dans votre vie encore moins un homme marie a 3 femmes.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau