Cameroun - Coopération: Christine Lagarde offre 4,5 millions de Francs Cfa à l’association «Main dans la main» de Douala

En visite de travail dans la ville de Douala, ce samedi 09 janvier 2016, la directrice du Fonds Monétaire International (FMI) a rendu visite à cet orphelinat situé au quartier Bonamoussadi à Douala.

 

Christine Lagarde offre des dons à Douala

Photo: (c) WT

L’Orphelinat «Main dans la Main» de Bonamoussadi était la dernière étape de la visite de travail effectuée par Christine Lagarde, Directrice du Fonds Monétaire International (FMI) à Douala, capitale économique du Cameroun, ce samedi 09 janvier 2016. L’ancienne Ministre française ne s’y est pas rendue les mains vides. Elle a offert au nom de l’institution qu’elle dirige, un chèque de 7 500 dollars, soit environ 4,5 millions de Francs Cfa à cette association qui opère depuis 25 ans. Un don qui tombe à point nommé pour ce centre qui, selon ses principaux responsables, traversait des moments difficiles. «Ces fonds sont appelés à faire fonctionner nos ateliers (de couture, ndlr). Vraiment, c’est pour nous un avenir. Vivre essentiellement des dons est une affaire extrêmement stressante. Or, si nous pouvons produire nous-mêmes, ce serait beaucoup plus rassurant. Actuellement, ça nous permet de financer certaines commandes des sociétés qui étaient en souffrance.» S’est réjouie Marie Siste Nomo Messina, la fondatrice.

Elle a présenté la visite de cette importante personnalité comme «le plus grand et le plus beau cadeau» offert aux jeunes qu’elle encadre.  «Mon sentiment est un sentiment de fierté parce que, recevoir une personnalité de cette envergure là, ne peut laisser personne indifférent. Exprimer cela par des mots, est insuffisant parce que cela n’arrive pas à dire exactement ce que je ressens aujourd’hui, surtout que je ne m’attendais pas à ce genre de manifestation. Il y a trois jours, j’étais loin de m’imaginer qu’une telle surprise m’arriverait», a indiqué Marie Siste Nomo Messina. Prenant la parole, Christine Lagarde n’a pas manqué de saluer l’initiative de cette sage femme qui dut prendre une retraite anticipée pour s’occuper des orphelins. Elle a par ailleurs expliqué que le choix de cet orphelinat qui encadre actuellement 63 enfants n’a pas été fait au hasard, mais au bout d’un processus de sélection «très rigoureux».

La visite de Lagarde à l’orphelinat Main dans la main était la seule étape de sa visite dans la ville de Douala, ouverte à la presse. Ainsi, rien n’a filtré des rencontres à huis clos qu’elle a précédemment tenues, d’abord avec une quinzaine de femmes leaders  à l’Hôtel Pullman de Douala dont Elisabeth Medou Badang, Directeur général d’Orange Cameroun, puis avec les représentants du secteur privé et des organisations de la Société civile  à la Direction régionale de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC). Avant de quitter la capitale économique du Cameroun à bord d’un vol Air France à destination de Paris à 23 heures 55, elle a eu droit à un diner privé à l’Hôtel Pullman. 

Arrivée au Cameroun, le jeudi 07 janvier 2016, Christine Lagarde a eu un calendrier particulièrement chargé. Elle a entre autres rencontré jeudi et vendredi, le Chef de l’Etat, Paul Biya ; le Ministre des Finances, Alamine Ousmane Mey ; le Premier Ministre, Philemon Yang ;  le Gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC), Lucas Abaga Nchama ;  les Ministres des Finances de la CEMAC… Avant le Cameroun, elle avait séjourné  au Nigéria, du 04 au 07 janvier 2016.

Wiliam TCHANGO

© Wiliam TCHANGO | Cameroon-Info.Net

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau