Cameroun - Chambre Haute: Le salaire des vénérables sénateurs

L'attente de la liste des 30 sénateurs, nommés par le Président Paul Biya, devient de plus en plus longue dès lors qu'il se chuchote que le salaire prévu pour chaque sénateur s'élèverait à 3 500 000 FCFA par mois.

assemblee-nationale-0011x-hp-475x300-1.jpg

L'attente de la liste des 30 sénateurs, nommés par le Président Paul Biya, devient de plus en plus longue dès lors qu'il se chuchote que le salaire prévu pour chaque sénateur s'élèverait à 3 500 000 FCFA par mois. Si tel est le cas, l'on comprend pourquoi chacun des 20 députes, au rang desquels le premier d'entre eux, le très Honorable Cavaye Yeguié Djibril, s'est porté candidat à la sénatoriale dans les listes invalidées par le SG du Comité Central du RDPC, Jean Nkuété. Selon certaines langues, chacun de ces députés chercherait à multiplier ses revenus par 4, dans la mesure où le salaire de base d'un député avoisine les 800 000 FCFA. Sous peine de créer un précédent difficile à gérer et un ajustement général des salaires dans la Fonction Publique et dans la classe politique, il serait souhaitable, estiment quelques critiques, de tenir compte de ce qu'un secrétaire d'Etat touche à peine 700 000 FCFA, un ministre 800 000 FCFA, un ministre d'Etat, un million de FCFA.

Certainement, un salaire de 3 500 000 FCFA se justifierait au regard de l'âge avancé de nos sénateurs qui sont presque tous atteints par la limite d'âge d'admission à la retraite, et qui ont rendu de vénérables services à la nation pendant leur période d'activités. Alors qui a dit qu'un sénateur n'est pas un petit et qu'un sénateur ne dépasse pas un député ou un ministre. Les recalés aux dernières sénatoriales ont certainement raison de regretter leur investiture.

© La Nouvelle

Commentaires (1)

1. Robert KONDO 08/05/2013

ON COMPREND MIEUX POURQUOI TOUS LES HONORABLES OU PRESQUE VOULAIENT DEVENIR VENERABLES.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau