Cameroun : Camair-co change de terminal à Paris

reservation-camairco1808113.jpg

Christian Perchat et Eloi Cyrille Tollo, respectivement directeur commercial et marketing de la Cameroon airlines corporation (Camair-Co) et conseiller spécial du directeur général de cette compagnie nationale de transport aérien ont présenté le nouveau plan de développement jeudi, 21 mars 2013 à Douala.

Le changement de terminal de cette compagnie aérienne à Paris en France est à l’ordre du jour. Camair-co se déplace du Terminal 2B, pour s’installer au Terminal 1 de l’aéroport de Roissy Charlesde- Gaulle en raison des travaux de rénovation. D’autre part, le bureau qu’occupait jusqu’ici, Camair-co en France, sera délogé de l’Office du tourisme camerounais pour 3, rue Flamel à Chatelet (Métro Chatelet) au coeur de la capitale Française. C’est pour des raisons de visibilité que les responsables de l’ «Etoile du Cameroun» ont choisi ce lieu très fréquenté par les camerounais résidents en France. «Nous optons pour l’horizontalité des horaires.

C'est-à-dire que les horaires de départ et d’arrivée seront les mêmes quelque soit le jour», explique le directeur commercial et marketing de Camair-Co. Avant de rajouter que la compagnie va renforcer et donner un coup d’accélérateur à la desserte des destinations domestiques. La priorité étant, selon le directeur commercial et marketing de s’atteler à remplacer le «Dja». Compte tenu du fait que la classe affaire dispose d’un taux de remplissage extrêmement faible. Des négociations sont en cours avec Boeing pour l’acquisition de nouveaux appareils. Afin de devenir plus compétitif. Pour le moment, le taux de remplissage se situe entre 55 et 60% sur le réseau régional. Il tourne autour de 60% au niveau de Paris. Et dans le cadre de sa saison d’été, la compagnie annonce de nouvelles fréquences de vols.

Les villes de Douala, Yaoundé, Garoua auront six vols par semaine. La desserte de Garoua sera directement connectée sur Paris. L’escale de Ngaoundéré sera rouverte dès le 1er juillet 2013. En attendant, les travaux s’y déroulent en ce moment. Et Ngaoundéré sera desservie quatre fois par semaine. Au plan régional, la compagnie prévoit de passer à six vols vers Libreville au Gabon et à Malabo. Trois en direction de Brazzaville au Congo et Lagos au Nigeria et Cotonou. Et quatre en direction de Ndjamena au Tchad. L’escale d’Abidjan en Côte d’Ivoire sera opérationnelle dès le 1er juillet 2013. Pour ce qui concerne les vols en direction de Paris, on est passé de quatre à cinq par semaine.

© Mutations : ARISTIDE EKAMBI

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau