Cameroun - Armement: La Russie fournit des hélicoptères au Cameroun

Le ministre de la Défense, Edgar Alain Mebe Ngo’o a paraphé mercredi dernier un contrat d’achat de Mi-17 à une compagnie d’équipements militaires liée au gouvernement russe.

russia-mi-17-helicoptere-1.jpg

Lors du salon aéronautique Maks, édition 2013, qui se déroule présentement, Rosoboronexport, l’agence d’exportation d’armement russe, a conclu avec le Cameroun, un contrat pour la fabrication et la livraison d’hélicoptères Mi-17. C’est le site français d’informations spécialisées journal-aviation.com qui donne cette information. Cette interface numérique de communication dit ne pas savoir le nombre exact d’appareils, ni le montant total de l’accord. Mais selon des informations recueillies à bonnes sources au sein de l’armée camerounaise par Le Messager, le contrat qui a été signé mercredi 28 août 2013 par le directeur général de Rosoboronexport Anatoly Isaikin, les Mi-17 destinés au Cameroun figureront parmi les 130 unités de matériels militaires prévus dans les carnets de commande de la société russe pour l’année 2013 en cours.

Ces informations sont du reste, confirmées par un communiqué des services de presse de l’entreprise russe qui soulignent qu’avec cette commande, «il s'agit du premier contrat dans le domaine de la coopération technico-militaire signé entre la Russie et le Cameroun. Dans ledit communiqué relayé par, Russia Beyong The Headlines, un media russe, Rosoboronexport indique que ce nouveau contrat permet à l’entreprise de pénétrer un nouveau marché en Afrique : celui du Cameroun. Et d’espérer que la coopération qui a débuté sera fructueuse pour les deux parties. Ainsi, après la Guinée équatoriale, le Botswana et le Ghana, le Cameroun est le quatrième pays, client de Rosoboronexport.

Les Mi-17 sont des hélicoptères servant au transport des troupes. Elles peuvent également être utiles pour les missions de guidage, de photographie aérienne ou de simples observations. Ces appareils viendront compléter la flotte aérienne militaire du Cameroun déjà constituée d’autres hélicoptères que sont entre autres, les Lynx et Puma de fabrication française qui peuvent parfois servir d’engins d’assauts. A côté de ces engins, le Cameroun compte dans sa flotte aérienne des avions de transport de troupe comme les C 130, les Hs-748 ou des C-47 et même des avions de puissance de feu comme les Alpha Jet et des Mig 21.

A l’observation, on notera que le Cameroun investit davantage dans le transport des troupes et non dans la puissance de feu aérienne ou simplement les batteries antiaériennes visant à préserver les intérêts capitaux. Mais au demeurant, il convient d’interroger ce nouveau deal avec la Russie après plus d’un demi-siècle de collaboration avec la France et Israël… Mais c’est ‘secret défense’!

© R.N.T. | Le Messager

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau