Cameroun: Accueil chaleureux au retour du couple présidentiel à Yaoundé

C’est une ville de Yaoundé qui, lentement, mais sûrement, commence à se parer aux couleurs de la fête du 20 mai que le cortège présidentiel a traversée dimanche en fin d’après-midi.

Biya retour sommet paris 18052014 001 ns 600

Le soleil radieux qui dardait la capitale de ses derniers rayons a favorisé une sortie spontanée de populations surtout dans les grands carrefours (Odza, Tropicana, Mvan, Mvog-Mbi, Poste centrale, Warda, Rond point Bastos), le long de l’itinéraire conduisant au palais de l’Unité. Le président Paul Biya, qu’accompagnait la première dame rentrait ainsi de France où il a participé samedi avec ses pairs du Nigeria et de son voisinage, à l’invitation du président François Hollande, à un sommet au cours duquel des stratégies ont été adoptées pour contrer les violences de la secte Boko Haram. Il était 16 h 20 lorsque l’avion transportant le couple présidentiel s’est posé sur l’asphalte de l’aéroport de Yaoundé Nsimalen.

Le dispositif d’accueil était déjà en place. Avec, côté jardin, des militants et militantes de la Mefou-et- Afamba Sud, la Jeunesse active pour Chantal Biya (Jachabi) et la « Nkon Koa », groupe d’animation des filles et femmes de la Haute Sanaga. C’est au son de tam-tams, tambours, claquettes et au rythme de la cadence orchestrée par ces instruments que cette foule est venue exprimer, à sa manière, des marques d’accueil au couple présidentiel. Côté cour, le chef de l’Etat et la première dame ont été accueillis au bas de la passerelle par le président du Sénat, Marcel Niat Njifenji, le président de l’Assemblée nationale, Cavaye Yeguie Djibril, le Premier ministre, chef du gouvernement, Philemon Yang, le ministre, secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, et l’ambassadrice de France au Cameroun, Christine Robichon.

Après avoir gagné le pavillon d’honneur de l’aéroport sur tapis rouge, à travers une haie d’honneur constituée de 16 éléments de la garde présidentielle, le chef de l’Etat a accordé de brèves audiences à ces cinq personnalités. Non sans avoir, au passage, serré la main à d’autres personnalités présentes : Jean Nkuete, secrétaire général du Comité central du Rdpc, Peter Agbor Tabi, secrétaire général adjoint à la présidence de la République, Séraphin Magloire Fouda, secrétaire général adjoint à la présidence de la République, Joseph LE, directeur adjoint du Cabinet civil de la présidence, Martin Mbarga Nguele, délégué général à la Sûreté nationale, Roger Moïse Eyene Nlom, gouverneur de la région du Centre, Jean-Claude Tsila, préfet du département du Mfoundi, Mbemi Nyaknga, préfet de la Mefou-et-Afamba, Gilbert Tsimi Evouna, délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Yaoundé. Pendant les audiences du chef l’Etat la première dame s’entretenait dans un salon attenant avec les épouses de proches collaborateurs du chef de l’Etat. Le couple présidentiel a répondu aux ovations de la foule avant que le cortège ne s’ébranle.

© MONDA BAKOA | Cameroon Tribune

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau