CAMEROUN : 3 MILLIONS DE PERSONNES EXPOSÉES À LA FAMINE ET LA SOUS-ALIMENTATION

cameroun-buea-marche1x300.jpg

Environ 3 millions d'individus sont encore exposés à la famine et la sous-alimentation malgré les efforts déployés par le gouvernement pour éradiquer ces fléaux, a déclaré le ministre camerounais de l'Agriculture et du développement rural, Essimi Menye, lors de la Journée mondiale de l'alimentation célébrée mercredi sous le thème "des systèmes alimentaires durables au service de la sécurité alimentaire et de la nutrition".

"Le Cameroun, avec le soutien de ses partenaires bilatéraux et multilatéraux, s'est engagé à améliorer la situation alimentaire de ses populations par une politique ambitieuse de développement de l'agriculture, de l'élevage et de la pêche", a déclaré Essimi Menye.

Selon le ministre de l'Agriculture et du développement rural, " 15,7% de la population, soit environ 3 millions d'individus sont encore exposés à la famine et la sous-alimentation". Il a par ailleurs qualifié de "nombreux" et de "complexes" les défis à relever pour assurer la sécurité alimentaire à la population camerounaise estimée à près de 20 millions d'âmes.

Au Cameroun, les trois régions septentrionales, notamment l'Extrême-nord, le Nord et l'Adamaoua, demeurent surtout vulnérables à l'insécurité alimentaire du fait de la fréquence des évènements extrêmes tels que la sécheresse et les inondations.

Pour combattre la faim et la malnutrition, le gouvernement a mis en place divers programmes centrés sur le développement de la productivité des exploitations familiales.

Ce programme vise aussi l'essor des cultures telles que le maïs, le manioc, le bananier plantain, le riz, le palmier à huile, l'aviculture; la poursuite de l'alimentation des enfants en vitamine A et en sel iodé, la fortification du lait, des huiles et pâtes alimentaires.

Toutes ces initiatives ont permis au Cameroun d'atteindre la cible d'Objectif du millénaire pour le développement avant l'échéance de 2015 et de recevoir un diplôme d'excellence de l'Organisation des nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) lors de sa 38e conférence tenue à Rome du 15 au 22 juin.

Toutefois, selon des experts, des efforts considérables doivent se poursuivre pour augmenter les investissements dans les exploitations agricoles, densifier et réhabiliter le réseau des routes rurales et agricoles, renforcer la maîtrise de l'eau agricole, l'accès à l'eau potable, l'éducation nutritionnelle des femmes, l'hygiène et l'assainissement dans les zones à risque.

Au-delà de la Journée mondiale de l'alimentation qui permet de revoir en profondeur les systèmes alimentaires afin de réduire significativement la famine et la malnutrition, s'est greffée depuis 1997, une autre manifestation intitulée "Telefood".

"Telefood" se défini comme une campagne annuelle de collecte de fonds destinés au financement des micros projets initiés par les exploitations familiales, pour produire plus, nourrir leurs familles et l'ensemble de la communauté.

Sous le haut patronage du Premier ministre, la soirée de gala " Telefood" sera organisée le 27 novembre à Yaoundé et les résultats de la collecte des fonds rendus publics.

Instituée en 1979 par la FAO, la Journée mondiale de l'alimentation se célèbre le 16 octobre de chaque année dans tous ses pays membres. Cette Journée a pour objectif de sensibiliser les responsables politiques, les milieux d'affaires, les organisations internationales, les institutions scientifiques et universitaires et les citoyens dans leur ensemble, sur les problèmes de la famine et de la malnutrition.

Le nombre de personnes souffrant de la famine se chiffre à près de 842 millions dans le monde, 165 millions d'enfants sont dans un état de malnutrition tel qu'ils ne pourront jamais réaliser leur plein potentiel physique et cognitif, selon les estimations de la FAO en 2013.

Le chemin est donc long pour s'arrimer à la nouvelle initiative "Défi faim zéro" lancée en juin par le secrétaire général des Nations-Unies, Ban Ki-Moon. F.

© source: : Xinhua

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau