Cameroun: 1675 logements sociaux prêts à Olembé

Le projet gouvernemental de construction de 10.000 logements sociaux et d’aménagement de 50.000 parcelles constructibles, vient de connaître une étape importante dans sa mise en œuvre.

logement-sociaux.jpg

1675 appartements flambant neufs viennent de sortir de terre à Yaoundé. Sur le site à Olembé, d’imposants bâtiments de plusieurs niveaux, nouvellement achevés, affichent fière allure au milieu d’un vaste espace aménagé.

A l’approche des bâtisses, une odeur fraîche de peinture et de vernis titille les narines. Deux appartements-témoins de type T4 et T5 sont justement-là pour montrer tout le sérieux qui accompagne ledit projet. A l’intérieur, un plancher fraîchement couvert de carreaux donne droit vers des chambres équipées de miroir et de placards. Le dispositif d’éclairage est déjà présent sur les murs et la dalle. De même que dans les douches, le matériel d’aisance fonctionne à merveille.

Dans les pièces, Ahmadou Sardaouna, Secrétaire Général du Ministère de l’Habitat et du Développement urbain, fait visiter les locaux à des partenaires du Qatar du groupe Haba, venus s’enquérir du type de logement en construction à Olembé. A un jet de pierre, c’est une ambiance de ruche qui prévaut. Des ouvriers des firmes espagnole (Coffor Cemac) et chinoise (Shenyeng) sont au pied du mur. Sur place, C.T. apprendra que la première a dans son cahier de charges, la construction de 640 logements alors que la deuxième doit fournir 1800 logements à Yaoundé, Douala, Limbe, Sangmelima, Bamenda et Bafoussam.

Visiblement, les travaux sont suffisamment avancés. «Les autres logements ne sauraient tarder», lance un responsable. Au Ministère de l’Habitat et du Développement urbain, l’on se veut optimiste. «Nous sommes résolument engagés dans une production de logements de masse. Certes, nous avons été confrontés à différents problèmes qui n’étaient pas prévus sur notre plan initial. Mais, tout va pour le mieux», rassure Ahmadou Sardaouna. Entre-temps, une Commission mixte comprenant différentes administrations impliquées dans ce vaste programme et présidée par Marie Rose Dibong, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Habitat et du Développement, étudie les conditions d’éligibilité, les coûts de vente et le mode de paiement. Avant de soumettre sa copie au Premier Ministre, Chef du gouvernement, pour arbitrage.

© Sainclair MEZING | Cameroon Tribune

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau