Cameroun: 15 membres de Boko Haram tués et 4 autres capturés par l’armée camerounaise

Selon des sources sécuritaires au Cameroun, au moins   quinze membres de la secte islamiste nigériane, Boko Haram ont été tués par l’armée lundi matin à Ashigashia située dans l’Extrême-Nord du pays dans des combats contre le Bataillon des troupes aéroportées (BTAP).

L’intervention de l’armée camerounaise dans la région est intervenue après une série d’attentats sanglants au Nigeria, au Tchad et au Cameroun. Selon un dernier bilan officiel, 85 personnes ont été tuées samedi soir dans le nord-est du Nigeria dans une attaque attribuée aux militants de Boko Haram, tandis qu’au Tchad voisin, deux attentats suicides ont fait dimanche trois morts et 56 blessés dans une région régulièrement ciblée par le groupe islamiste nigérian.

Selon l’armée et des témoins locaux, les insurgés de Boko Haram ont attaqué samedi Dalori, une localité proche de Maiduguri, avant de mettre feu au village. Dans ce contexte,  l’armée camerounaise mène des opérations de ratissage sur le terrain après des combats d’une rare violence entre le BTAP et des combattants de la secte nigériane dans la localité camerounaise d’Ashigashia, près de la frontière avec le Nigeria. Au moins quinze éléments de Boko Haram ont été tués, et quatre autres capturés lundi matin selon des sources sécuritaires. Depuis un mois, la secte nigériane multiplie les attaques dans l’extrême-nord camerounais.

Depuis le 13 janvier 2016 au Cameroun, les attentats suicides perpétrés par Boko Haram, ont déjà fait 57 morts et 70 blessés, tous des civils comprenant en outre femmes et enfants, soit 11 morts à Kouyapé le 13 janvier 2016, 5 à Nguetchewe le 18 janvier 2016, 37 à Bodo, le 25 janvier 2016 et 4 à Kerawa. 237online.com Boko Haram a encore fait trois morts parmi les paysans dans la nuit de dimanche à lundi à Madakar, autre localité située à la frontière avec le Nigeria.Selon les estimations du gouvernement, 1098 civils, 67 militaires et 3 policiers ont perdu la vie entre 2013 et début 2016 à la suite de 315 incursions, 12 accidents sur mines et 32 attentats-suicide attribués à Boko Haram.

Via : 237online.com

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau