BOKO HARAM : TROIS NAVIRES DE GUERRE CHINOIS AU LARGE DES CÔTES CAMEROUNAISES

Fregate040614300Deux frégates de la marine chinoise le Yang Cheng et le Luo Yang, accompagnés d’un bâtiment de soutien sont actuellement stationnés dans les côtes camerounaises, notamment à Douala dans le cadre d’un exercice militaire en compagnie de la marine nationale.

Selon le commandant de la flotte chinoise, le colonel majeur Li Peng Cheng, ces navires reviennent d’une mission d’escorte et de lutte contre la piraterie maritime dans le Golfe d’Aden, dans le Nord-Est de l’Afrique.

Cette présence de l’armée chinoise dans les eaux territoriales africaines, a expliqué l’ambassadeur de Chine au Cameroun Wo Ruidi, est la démonstration de l’engagement de l’Empire du Milieu « dans la coopération internationale pour la sécurité et la sûreté de la région, de même que la volonté de son pays de continuer à accompagner le Cameroun dans la marche vers son émergence économique ».

Ce progrès social ne peut être atteint dans un contexte d’insécurité, où les terroristes sèment la terreur à travers le monde, d’où la disponibilité de la Chine à soutenir le Cameroun et les pays de la région dans la lutte contre le mouvement terroriste Boko Haram et tous les actes de piraterie maritime, indique-t-on.

Les marines chinoise et camerounaise effectuent actuellement des exercices militaires considérés de part et d’autre comme « un apprentissage réciproque », la finalité étant d’échanger des informations pouvant aider à mieux combattre « l’insécurité d’où qu’elle vienne ».

© Source : Afrik53.com

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau