Bafoussam: Controverse sur le suicide de Guy Hervé Talla

Juste quelques heures après son suicide intervenu au petit matin du 24 décembre dernier à Kamkop Bafoussam, Guy Hervé Talla, défunt fils d’Elie Tagne, industriel de la place, a été conduit aux limbes à Bahouan, son village d’origine. Mais dans la ville de Bafoussam, les circonstances du drame ayant conduit à cet drame continue d’alimenter les supputations.

Etant donné que Guy Hervé Talla s’est donné la mort à l’aide de son fusil, après avoir copieusement bastonné son épouse qui se trouve toujours en soins dans sa famille. Une opinion estime que le suicidé n’aurait pas supporté de voir sa femme entre les bras d’un amant qui résiderait en Europe. Alors que certains proches de l’épouse battue avant le suicide de son époux font savoir que c’est Guy Hervé Talla qui était suspectée d’infidélité par sa compagne. Car au moment où il rentrait de la boîte de nuit, elle aurait découvert un porte monnaie de femme dans son véhicule. Des versions qui ne cachent pas une troisième.

Selon les tenants de cette dernière, Guy Hervé Talla aurait été victime d’une malédiction qui s’abat depuis quelques années sur les ressortissants de sa famille maternelle. Surtout qu’il y a quelques années à Bafoussam, son frère ainé, M. Talom, est décédé dans des circonstances qui restent troubles. Face à tous ces drames, le patriarche Elie Tagne semble avoir trouvé le réconfort dans une église de réveil à Bafoussam. Un lieu de culte où il a été conduit par sa dernière épouse.

© Guy Modeste DZUDIE | Le Messager

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 11/01/2013