Au Cameroun, des arnaqueurs se font passer pour des ministres et DG sur Facebook afin de spoiler les citoyens

La Division régionale de la police judiciaire pour la région du Centre, à Yaoundé, vient de démanteler un réseau d’arnaqueurs qui utilisait le réseau social Facebook comme outil pour commettre leurs forfaits. Il s’agit de cinq jeunes gens (l’un deux est un prisonnier agissant depuis le pénitencier de Kondengui dans la capitale), dont deux sont encore en fuite.

En créant de faux profils appartenant à des ministres et autres DG sur Facebook, explique la police, les membres de ce réseau envoyaient des demandes d’amitié à des citoyens, qui les acceptaient évidemment, heureux qu’ils étaient alors d’avoir un ministre ou un DG comme «ami» sur Facebook.

Le contact ainsi établi, les arnaqueurs dissimulés derrière les faux profils de ministres et DG proposaient alors de mettre ces «amis» en contact avec leur secrétaire particulier pour leur permettre d’obtenir des emplois, des stages professionnels ou encore des marchés publics.

Le secrétaire particulier qui n’était accessible que sur son téléphone mobile, et qui n’était en réalité qu’un pensionnaire de la prison centrale de Kondengui, exigeait alors un pot-de-vin qui était mis à disposition exclusivement par transferts d’argent effectués au nom d’une complice se faisant passer pour l’assistante du DG ou du ministre.

Une fois l’argent perçu, les membres du réseau se le partageaient et ciblaient une autre victime pour poursuivre leur sale besogne. A force de plaintes des citoyens victimes de ce manège, la police s’est saisie de l’affaire et a ouvert une enquête qui a abouti au démantèlement de ce réseau d’arnaqueurs très TIC.

 INVESTIR AU CAMEROUN

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau