Assemblée nationale: Cavaye Yeguie Djibril fait la cour aux sénateurs

Comme annoncé à plusieurs reprises par votre journal, le mandat des députés sera de nouveau prorogé de deux mois.

cavaye-yeguie-djibril-2-512x288.jpg

C’est du reste l’objet de la convocation de la session extraordinaire de l’Assemblée nationale qui s’est ouverte hier à Yaoundé, en présence d’une brochette de membres du gouvernement et de représentants du corps diplomatique. Dans son discours de circonstance, l’honorable Cavaye Yeguie Djibril a clairement indiqué que cette première session extraordinaire de l’année législative 2013,et la 5ème depuis l’ouverture de la 8ème législature, sera consacrée à l’étude du projet de loi portant prorogation du mandat des députés.

« La session extraordinaire qui s’ouvre aujourd’hui a pour seul objet à l’ordre du jour l’examen et l’adoption du projet de loi portant prorogation du mandat des députés à l’Assemblée nationale. Élu en 2007, les députés que nous sommes sont appelés à une troisième prorogation…

Cette prorogation de mandat participe d’une démarche constitutionnelle », a-t-il expliqué à ses collègues qu’il invite par la suite à travailler en toute responsabilité au cours de cette session. Mais tout au long de ce discours, le président de l’Assemblée nationale a courtisé les sénateurs qui doivent en principe commencer leurs travaux dans quelques semaines. Il leur a souhaité une bienvenue au parlement, de même qu’il s’est réjoui que les élections sénatoriales se sont déroulées dans le calme et la sérénité, félicitant ainsi Elecam.

« Je voudrais saisir cette occasion, pour féliciter nos collègues les sénateurs dont la première foulée élue à été proclamée lundi dernier par la Cours Suprême siégeant comme Conseil constitutionnel. Je voudrais particulièrement saluer le calme, la paix et la discipline qui ont entouré l’élection des sénateurs le 14 avril 2013. Je salue aussi Elecam, notre organe électoral indépendant, qui a mis les petits plats dans les grands, afin de parvenir à l’organisation du scrutin du 14 avril 2013 », proclame le président de l’Assemblée nationale.

Il salue par la suite le sérieux, la sérénité, la transparence et la solennité avec laquelle la Cour suprême a piloté la phase post-électorale ayant débouché sur la proclamation des résultats. Des résultats que Cavaye Yeguie Djibril dit « acceptés par tous les partis en compétition ». En rappel, l’article 16 de la loi constitutionnelle précise que la durée d’une session extraordinaire ne peut excéder 15 jours, et doit porter spécifiquement sur le sujet pour lequel elle a été convoquée.

Joseph Flavien KANKEU

@ admin+

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau