Afrique Tout les chiffres des éliminatoires CAN 2017

Si à l’issue d’une année scolaire on procède souvent à une distribution des prix plus ou moins solennelle.

 Au lendemain de la phase éliminatoire de la CAN Total 2017, il n’est pas interdit de procéder à semblable cérémonie, purement formelle. Prix d’excellence : Sénégal Six matches, six victoires. Carton plein pour les Lions de la Teranga. Accessits d’honneur à l’Algérie, le Mali, le Maroc, avec chacun 5 victoires et un nul. Sans oublier l’Egypte, 3 victoires et un nul en quatre matches. Révélation de l’année : Guinée Bissau Ce « petit pays » d’1,6 millions d’habitants n’avait jamais fait parler de lui auparavant. 

Dans son groupe il s’est payé la peau du Congo et de la Zambie, deux anciens champions. Chapeau les artistes. Depuis le début de l’année 2010, l’équipe nationale n’a livré en tout et pour tout que 27 matches, même pas quatre matches par an !Prix de la persévérance :  Ouganda Finaliste de la CAN en 1978 au Ghana, battu par le pays organisateur (0-2), l’Ouganda aura dû patienter 39 ans avant de retrouver la phase finale d’une CAN. C’est le record en la matière. Prix de la constance : Tunisie Les Aigles de Carthage joueront en 2017 leur 13e phase finale consécutive. Ils ont dans cette période (1994-2015) remporté un titre chez eux contre le Maroc (2004) et joué une finale contre l’Afrique du Sud (1996). Prix de l’offensive : Algérie 25 buts. Plus de 4 buts par match. Les Fennecs ont décoiffé leurs adversaires. Dans un groupe sans danger pour eux, c’est curieusement contre leur adversaire le plus aguerri, l’Ethiopie) qu’ils ont marqué le plus grand nombre de buts, 7. Prix du coup de bol : Burkina Faso Dans un dernier rush, les Etalons ont arraché leur qualification. Il leur aura fallu attendre la 9eminute du temps additionnel de leur sixième et dernière rencontre pour arracher leur qualification en battant le Botswana (2-1) pour lequel le match ne recélait aucun enjeu. Prix du coup d’avertissement : Côte d’Ivoire Le tenant du titre n’a pas brillé dans ces éliminatoires.

Dans son groupe à trois avec la Sierra Leone et le Soudan, il n’a gagné qu’un seul match et fait trois fois matches nuls, notamment lors de sa dernière sortie face à la Sierra Leone, décisive. En cas de défaite, il serait resté à la maison. Un gros avertissement avant la phase finale et les éliminatoires de la Coupe du monde Rappel –      Les qualifiés : Algérie, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Egypte, Ghana, Guinée-Bissau, Mali, Maroc, Ouganda, RD Congo, Sénégal, Togo, Tunisie, Zimbabwe, + Gabon –      Les anciens champions qualifiés : Algérie (1990), Cameroun (1984, 1988, 2000, 2002), Côte d’Ivoire (1992, 2015), Egypte (1957, 1959, 1986, 1998, 2006, 2008, 2010), Ghana (1963, 1965, 1978, 1982), Maroc (1976), RD Congo (1968, 1974), Tunisie (2004) –      Las anciens champions éliminés : Ethiopie (1962), Soudan (1970), Congo (1972), Nigeria (1980, 1994, 2013), Afrique du Sud (1996), Zambie (2012) Avec Cafonline. Africa Top Sports

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau