Aéroport international de Garoua - Crise: Total fait clouer au sol un avion de Camair-Co en panne sèche

Le Gouverneur de la Région du Nord dans tous ses «états» a du faire le déplacement à l’aéroport international de Garoua pour trouver une solution

Camair co cloue au sol garoua 13052014 001 ns 600 

Avion de Camair-Co cloué au sol à Garoua - 13/05/2014 Photo: © Cameroon-Info.Net/PNK

En provenance de Maroua pour Douala avec une escale à Garoua, les passagers à bord l’appareil de Camair-Co ont du passer près de cinq heures plantés dans l’avion ce mardi 13 Mai 2014. L’équipage n’a pas pu décoller à midi comme prévu car l’appareil n’avait pas assez de kérosène. Les responsables de l’agence Camair-Co de Garoua ainsi que l’équipage se sont mis à négocier avec Total (fournisseur du kérosène des aéronefs) situé à l’aéroport international de Garoua.

Faute de liquidité pour régler «cash» la consommation, Total a refusé de servir Camair-Co qui est un «mauvais payeur» selon certaines sources proche de Total. Les négociations entre les deux partenaires ont duré plusieurs heures faisant monter l’adrénaline des passagers impatients.

Le chef d’escale de la Camair-Co de Garoua après avoir constaté que le partenaire Total ne voulait rien traiter avec la direction générale de la Camair-Co, a pu trouver une somme égale à la moitié de la facture de consommation. Ce geste du chef d’escale n’a toujours pas pu convaincre le responsable de la société Total qui insistait sur le règlement entier de la facture avant la consommation du carburant.

Pour régler ce problème qui avait déjà tant tendu les nerfs aux passagers, une personnalité qui était dans l’avion a été obligée de régler la facture de la consommation tout en espérant être remboursée par la Direction Générale de la Camair-Co une fois arrivés à Douala.

Informé de la situation, le Gouverneur de la Région du Nord, Otto Wilson Joseph, a fait le déplacement pour l’aéroport où il a versé toute sa colère sur les responsables de la Camair-Co car cette aventure est la deuxième en un mois.

Le vol qui était prévu à midi est finalement parti de Garoua vers 16h30. Cet incident démontre que le ciel est encore nuageux pour cette compagnie aérienne, qui devrait être une vitrine du Cameroun.

© Peter KUM | Cameroon-Info.Net

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau