47ème fête de la Jeunesse au Littoral: Prostitution, grossesses précoces et délinquance au menu

Le Secrétaire Général de la région du Littoral a procédé ce 4 février au lancement régional de la 47ème fête de la jeunesse. Il a pour l’occasion lancé un appel à une jeunesse responsable.

Le collège de la salle de Douala a abrité ce lundi 4 février le lancement régional de la 47ème fête nationale de la jeunesse. L'évènement était couplé de l'inauguration de la foire promotionnelle des initiatives et de la créativité des jeunes. La cérémonie était placée sous le haut patronage du Gouverneur de la région du Littoral représenté pour l'occasion par son Secrétaire Général. Etienne Ludovic Ngwa. À ses côtés, on a remarqué la présence du représentant du Préfet du Wouri, celle du Sous-préfet de Douala 1er ainsi que celle du représentant du Délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Douala. Jean Jacques Lengue Malapa, le Maire de la communauté d'arrondissement de Douala 1er, le Délégué régional des enseignements secondaires pour le Littoral et le Député Rdpc de Douala 1er, Albert Dooh Collins ont tout aussi honoré de leur présence les festivités marquant ce lancement.

Une jeunesse à la merci du tribalisme et de l'ostracisme

On retiendra le discours de bienvenue lu par le maire de Douala 1er. Il ressort de l'intervention de Jean-Jacques Lengue Malapa une volonté de la mairie dont il a la charge d'inscrire la jeunesse de cet arrondissement dans l'excellence dans tous les domaines. Sur un plan plus national, le Magistrat d'arrondissement a appelé cette même jeunesse à préserver les acquis capitalisés mais à faire barrage et tribalisme, au sectarisme, à l'ostracisme et au rejet d'autrui. Il n'a pas également manqué d'interpeller la jeunesse civilement majeur à s'inscrire sur les listes électorales.

Gare aux grossesses précoces, et VIH/SIDA

Etienne Ludovic Ngwa a pris la parole après le passage à la tribune du Président du Conseil National de la Jeunesse de Douala 1er. Le Secrétaire Général de la région du littoral a d'entrée, exhorté toute la jeunesse du littoral à être digne de la sollicitude que leur accorde le Président de la République. Il a raffermi l'espoir d'obtenir de cette jeunesse la rectitude morale, le respect d'autrui et du bien public mais encore, son implication dans le processus de prise de décision, Tout en rappelant l'aspect festif de la fête de la jeunesse, Etienne Ludovic Ngwa n'a pas raté le coche de la méditation et de la profonde réflexion à lui donner. Pour ce faire il a requis de la jeunesse un comportement sain dénué de délinquance, de prostitution, de grossesses précoces et de VIH/ SIDA.

Il faut signaler que la 47ème édition de la fête de la jeunesse est placée sous le thème jeunesse et émergence. Elle se célèbre le 11 février prochain.

© GEORGES SEMEY | Ouest Littoral

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau