Vladimir Poutine accorde à Gérard Depardieu la citoyenneté russe

2012-12-31t200621z-1690496199-gm1e8cv1qsd01-rtrmadp-3-russia-1-0.jpg

Le président russe Vladimir Poutine a signé un décret accordant à Gérard Depardieu la nationalité russe, a annoncé ce jeudi 3 janvier le Kremlin. L’acteur avait affirmé vouloir rendre son passeport français, suite aux propos de Jean-Marc Ayrault. Le Premier ministre avait qualifié sa décision de s’installer à Néchin, en Belgique, pays réputé pour son régime fiscal favorable pour les plus nantis, d’«assez minable».

Lors de la grande conférence de presse qu’il avait donnée il y a deux semaines, Vladimir Poutine s’était dit prêt à offrir la nationalité russe à Gérard Depardieu, si celui-ci en faisait la demande. Le président russe avait alors ajouté qu’il entretenait de bonnes relations personnelles, amicales avec l’acteur français. Il y a quelques jours, le Premier ministre lui avait emboité le pas : « Que Depardieu vienne. Chez nous, l'impôt sur le revenu est de 13% et nous n'allons pas le modifier », avait plaisanté Dmitri Medvedev. Gérard Depardieu est l’un des artistes étrangers les plus populaires en Russie, depuis la période soviétique. Habitué des galas de bienfaisance, il est aussi récemment apparu dans plusieurs campagnes publicitaires. En octobre dernier, il avait été l’un des invités de marque de l’homme fort de la Tchétchénie, Ramzan Kadyrov, qui fêtait son anniversaire en grande pompe. « Vive la Tchétchénie forte, vive Kadyrov ! », avait lancé l’acteur français de la scène du théâtre de Grozny, devant le président tchétchène, que les défenseurs des droits de l’homme accusent de multiples violations.

En tout cas, si Gérard Depardieu se lasse de son village belge de Néchin, il pourra toujours trouver refuge à Grozny. Ramzan Kadyrov a promis de lui garantir des conditions de vie dignes de son statut de grand homme de la culture.

Par RFI

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau