Visite surprise de Mark Zuckerberg à Lagos pour découvrir l'environnement TIC du Nigeria

(Agence Ecofin) - Le fondateur du réseau social Facebook, Mark Zuckerberg (photo), effectue une visite surprise au Nigeria depuis le 30 août 2016. Sur sa page personnelle, le tech entrepreneur en provenance de Rome révèle qu'au cours de ce premier voyage en Afrique sub-saharienne, il  a pu découvrir le talent de jeunes codeurs et développeurs locaux à l'occasion d'une visite du Co-Creation Hub Nigeria à Yaba.

(Agence Ecofin) - Le fondateur du réseau social Facebook, Mark Zuckerberg (photo), effectue une visite surprise au Nigeria depuis le 30 août 2016. Sur sa page personnelle, le tech entrepreneur en provenance de Rome révèle qu'au cours de ce premier voyage en Afrique sub-saharienne, il  a pu découvrir le talent de jeunes codeurs et développeurs locaux à l'occasion d'une visite du Co-Creation Hub Nigeria à Yaba.

Durant sa visite à l'incubateur qui abrite un camp d'été sur le codage, il a déclaré : « l'énergie ici est extraordinaire, je suis excité et je compte apprendre autant que je peux ».

Au cours d'une séance d'échange, Mark Zuckerberg a aussi partagé avec des tech entrepreneurs, des développeurs et journalistes locaux, son expérience de chef d'entreprise innovante. Il a notamment insisté sur les sacrifices à consentir pour atteindre ses objectifs, les attitudes à adopter pour demeurer au fait de l'évolution du secteur dans lequel on veut s'investir, les types de mécanismes financiers à mettre en jeu, et les stratégies à développer.

Les discussions entre Mark Zuckerberg et les innovateurs TIC nigérians ont aussi porté sur le décryptage de l'écosystème start-up du Nigeria. Un écosystème start-up que le patron de Facebook  juge très dynamique au regard des nombreuses entreprises TIC (spécialisées aussi bien dans les services, l'e-commerce, que les jeux) qui ont vu le jour et se multiplient au Nigeria. Ce dynamisme est également justifié par la découverte chaque année sur les réseaux sociaux de jeunes Nigérians au cœur d'innovations.  

Toutefois, le principal problème qui pourrait nuire à cet engouement porté par une jeunesse volontaire est l'accès encore réduit à l'Internet très haut débit. A travers son initiative internet.org, dont l'objectif est d'apporter la connectivité partout où besoin sera, Mark Zuckerberg  compte bien donner un coup de pouce à cette génération innovante du Nigeria pour lui permettre de réaliser tout son potentiel.

Muriel Edjo  

Agence Ecofin

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau