USA-Afrique: Le Grand Triomphe!!! Pari réussi pour le président Obama en Afrique… 7 milliards pour l’électricité et plus encore…

obama-5.jpg

Tournée sans faux pas ; le grand triomphe du président Obama qui a quitté mardi Dar es Salaam, capitale économique de la Tanzanie, achevant ainsi sa première grande tournée africaine sans faute.

Visite qui l’a aussi conduit au Sénégal et en Afrique du Sud. Beaucoup d’annonces concrètes … Power Africa "une nouvelle initiative visant à doubler l'accès à l'électricité en Afrique subsaharienne". Sept milliards de dollars destinés à faciliter l'accès à l'électricité en Afrique sub-saharienne, la grande annonce du président Obama lors de sa première tournée africaine. Mais aussi beaucoup de nouveaux projets économiques avec l’Afrique à l’instar de «Trade Africa » et du Sommet avec les dirigeants africains à Washington qui commencera en 2014.

Mais surtout une visite marquée par les hommages du président à son héros Nelson Mandela toujours souffrant dans un lit d’hôpital. Visite hautement symbolique, le président Obama et sa famille ont visité des lieux inédits comme l’île Gorée au Sénégal symbole de la traite négrière et Robben Island symbole de l’apartheid en Afrique du Sud.

La grande tournée africaine du président Obama qui ouvre une nouvelle ère économique avec ce continent nouvelle vedette économique mondiale peut se résumer ainsi comme le dit le président Obama : "Je l'ai dit à travers l'Afrique, nous envisageons un nouveau modèle qui ne soit plus seulement basé sur l'aide et l'assistance mais sur le commerce et le partenariat".

La réussite par ailleurs de ce nouveau départ dépend aussi de la contribution des Africains comme le souligne le président Obama, qui doivent créer un cadre réglementaire cohérent et un mode de prise de décision rapide pour créer un environnement favorable à l'investissement. Un cadre qui passe définitivement par la bonne gouvernance, la lutte contre la corruption et la transparence.

Le président Obama se présente comme le président d'une nation modeste qui, au lieu d'acheter à bon prix les ressources minérales d'Afrique, doit au contraire œuvrer pour que les pays africains transforment eux-mêmes leurs richesses. Voilà, c’est un président Obama dansant qui quitte le sol africain après une tournée d’une semaine ayant le sentiment d’avoir accompli sa mission sans faute.

© Camer.be : Felicité Ngadja

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau