Un spectateur lance une banane à Cécile Kyenge en Italie

cecile-kyenge-1.jpg

 

En Italie, Cécile Kyenge, la ministre de l’Intégration, a de nouveau été victime d’une agression raciste vendredi 26 juillet lors d’une réunion du Parti démocrate dont elle est une élue. Cécile Kyenge, qui est d’origine congolaise, prononçait un discours à Cervia, dans le centre du pays lorsqu’un spectateur a perturbé le déroulement de la rencontre en lançant des bananes.

Avec notre correspondante à Rome, Anne Le Nir

Il y a deux semaines, la ministre chargée de l’Intégration, qui est d’origine congolaise, subissait une agression verbale, de la part d’un haut représentant des institutions, le vice-président du Sénat, Roberto Calderoli. Ce dirigeant de la Ligue du Nord n’a pas hésité à la comparer à un orang-outang.

Soutien minimal de la part du gouvernement

Cible privilégiée de ce parti depuis sa nomination au sein du gouvernement, Cécile Kyenge devient aussi celle de groupes nostalgiques du fascisme. Des sympathisants de Forza Nuova ont profité, vendredi 26 juillet au soir, d’une fête du Parti démocrate en Émilie-Romagne, pour lancer des bananes contre la ministre. Encore une fois, celle-ci a réagi avec beaucoup de dignité, soulignant que les insultes et gestes profondément racistes l’attristent à cause de l’image qu’ils donnent de l’Italie. Et d’ajouter « je trouve déplorable que l’on gâche des aliments quand on sait combien de gens meurent de faim.»

Jusqu’à présent, les représentants du gouvernement et des institutions se sont limités à faire part de leur indignation et de leur solidarité envers la ministre, mais au-delà des mots, rien de plus. Ainsi, le vice-président du Sénat est toujours à son poste.

@ Direct.cd

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau