Un réseau de trafic d’enfants au profit d’homosexuels américains démantelé en RDC

x593490-une-mere-et-son-enfant-pres-de-goma-en-rdc-le-15-octobre-2007-jpg-qresize-605-p2c402-pagespeed-ic-k1z7arfqmt.jpg

Mbuji-Mayi, Kassai-Oriental – Portés disparus depuis quelques temps, environs 20 enfants âgés de deux mois à 5 ans ont été retrouvés le 29 juillet dernier dans un orphelinat au quartier Tshatshatsha par des habitants qui ont saccagé le lieu, le soupçonnant également le « pseudo » orphelinat qui vend des enfants aux homosexuels américains.

A Mbuji-Mayi, capitale de la province du Kassaï-Oriental en République démocratique du Congo, les habitants du quartier Tshatshatsha se sont réveillé sous les tirs et les coups de gaz lacrymogène le lundi 29 juillet dernier.

La population a détruit et pillé une des maisons qui abritait plus de 20 enfants supposés portés disparus, rapport un correspondant de Radio Okapi sur place.

Selon lui, la police qui est arrivée tardivement sur le lieu n’a pu que constater les dégâts. Les enfants retrouvés sur place ont été amené à l’Etat-Major de la police qui affirme qu’il s’agit bien d’un « réseau de criminels travaillant sous la couverture d’une ONG du nom de FAGEDAS ».

Selon le porte-parole de la police, ce réseau « enlèverait les enfants pour les faire adopter à l’étranger, moyennant de grosses sommes d’argent ».

Tandis que des voisins affirment que tout porte à croire que cet organisme opérerait dans la clandestinité.

« Il n’y a aucune enseigne sur les bâtiments, et les entrées et sorties ne sont constatées que tard la nuit », affirme un témoin.

Certaines sources affirment que l’ONG organise de rapt d’enfants et les vend auprès des couples homosexuels aux Etats-Unis.

7 encadreurs de cet orphelinat ont été interpellés, tandis que les représentants de l’ONG sont introuvables.

Pendant ce temps, le commissariat de la police est envahi par des parents qui essayent d’identifier leurs enfants. La police pour sa part annonce le début des enquêtes sur la légalité ou non de cette ONG.

Direc.cd

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau