Trois morts en Guinée après l’explosion d’une grenade pendant le match contre la Côte-d’Ivoire

A priori, il s’agit d’un accident… Une grenade a explosé dans une buvette dans un quartier populaire de Conakry lors de l’ouverture du score par la Guinée face à la Côte d’Ivoire en match de la CAN-2015, faisant trois morts et plusieurs blessés, selon la gendarmerie.

Guinne 472x314

«Trois corps sont à la morgue de l’hôpital Donka» de Conakry, a déclaré à l’AFP le porte-parole de la gendarmerie, le commandant Mamadou Alpha Barry, précisant que la grenade avait été déclenchée accidentellement «par un civil». «C’est une explosion accidentelle puisque lui-même a été grièvement blessé”, a affirmé le commandant Barry. Une célébration qui tourne mal Interrogé par l’AFP, un médecin, le Dr Salifou Camara a fait état d’une dizaine de blessés, «pour certains dans un état grave». Le chef d’état-major de la gendarmerie, le général Ibrahima Baldé, a dit pour sa part «pouvoir confirmer au moins un mort».

Selon une source de sécurité qui a requis l’anonymat, la grenade a explosé quand les supporteurs ont laissé exploser leur joie pour célébrer le but inscrit par l’attaquant guinéen Mohamed Lamine Yattara à la 36ème minute. «Nous étions tous en train de fêter le but guinéen quand nous avons entendu une forte explosion dans le bar rempli de téléspectateurs à ce moment par ce que dans le quartier il n’y avait pas d’électricité», a précisé cette source. Des manifestations de joie ont éclaté dans tous les quartiers de Conakry au coup de sifflet final de cette rencontre à cause de la «performance inespérée» (1-1) de l’équipe guinéenne en match comptant pour la première journée du groupe D de la CAN-2015 à Malabo, a expliqué un manifestant.

20minutes.fr

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau