Tchad: Le Gouvernement suspend la police, toute la Police !

Les autorités tchadiennes ont signé un décret ce samedi 02 février suspendant tous les services du corps de la police.

place-chad-ns-600.jpg

Les policiers tchadiens sont placés en veilleuse jusqu’à nouvel ordre. Ils devront passer devant la commission de contrôle pour prouver qu’ils font partie des effectifs de la police et exercent normalement, avant de pouvoir reprendre leur travail. Les deux directeurs généraux de la police ont été relevés de leurs fonctions samedi soir par un décret du chef de l’Etat.

En attendant, ce sont les gendarmes, la garde nationale et nomade et la police municipale qui remplacent les agents de la police nationale dans leurs tâches quotidiennes. Il y a quelques jours, un décret du Premier ministre, Joseph Djimrangar Dadnadji, avait mis en place une commission chargée de contrôler les effectifs et la qualité de service de la police.

Un service très critiqué pour son inefficacité, la corruption et l’arnaque des usagers par ses agents. Au lendemain de cette enquête, un incident se produit devant certains fonctionnaires de la police tchadienne près du marché central de Ndjamena provocant deux morts, une situation qui a démontré une fois de plus l’incapacité de la police de protéger les citoyens tchadiens.

© Peter KUM | Cameroon-Info.Net

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 03/02/2013