NIGÉRIA :: Boko Haram empoisonne des sources d’eau dans le Nord-Est du Nigéria

Le groupe terroriste Boko Haram a trouvé un autre moyen pour s’en prendre au peuple nigérian, empoisonner les sources d’eau, telles que les puits et les cours d’eau dans les villages où il a été confronté à la résistance de l’armée et de la Force aérienne nigérianes.

Soldats boko haram nigeria

Cette nouvelle attaque atroce est une forme de vengeance de la part du groupe terroriste qui possède encore des cachettes dans le Nord-est du Nigéria, vis à vis des troupes et des opérations offensives menées récemment par les forces militaires.

Ce sont principalement les villages de Kangallam et Ababadam dans l’Etat de Bono qui ont été visés. L’information de l’empoisonnement a été révélée après la mort de plusieurs bovins qui avaient consommé l’eau des puits et les étangs d’eau.

 

Sur twitter, l’armée nigériane a lancé un appel de vigilance à la population « Les citoyens sont appelés à éviter autant que possible la consommation d’eau provenant de sources non vérifiées en particulier dans des endroits où les troupes ont mis en déroute les terroristes. » Pour le moment, aucune victime humaine n’a été constatée.

Selon une observation publiée par l’Amnesty International ce mercredi, cette année au moins 1 600 personnes sont mortes depuis le mois de juin sur un nombre total de 3 500 victimes civiles.

Rappelons que début août dernier, le président nigérian Muhammadu Buhari, qui fait du cas Boko Haram une priorité de son mandat, a donné trois mois aux forces armées pour en finir avec le groupe islamique.

© Source : nofi.fr
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau