NDjamena: Djotodia se fait voler 350 millions de FCFA

Ayant appris sa démission le 10 janvier, son garde du corps a disparu avec une mallette pleine de billets de banque.

Michel djotodia

L'information est publiée par Alwihda Info. A en croire ce site d'information tchadien, Michel Djotodia, président centrafricain démissionnaire, s'est fait voler une somme de 350 millions de FCFA contenue dans une mallette, le jour même de sa démission à N'Djamena au Tchad. Lors des travaux des chefs d'Etat et de gouvernement au Tchad, le 10 janvier dernier, un huis-clos avait été organisé en début de soirée pour trouver une solution politique à une sortie de crise en Rca. Djotodia et les forces vives du pays étaient alors tous conviés dans la salle où se trouvaient déjà les responsables de la Ceeac.

Le garde du corps de Djotidia est resté hors de la salle, avec une mallette pleine de billets de banque. Des journalistes aussi. Mais, tout autour l'ordre est donné. «Personne n'entre, personne ne sort». Dans cette longue attente, quelques informations filtrent tout de même, puisque les éléments du protocole font la navette entre la salle et l'extérieur. C'est ainsi qu'ils apprennent aux personnes de l'extérieur que Djotodia a signé sa démission.

Son garde du corps, d'origine tchadienne, selon le journal, disparaît alors dans la nature, muni de la mallette. A la fin de la réunion, l'ex-Chef de l'Etat de la transition constate simplement que celui qui veillait sur sa sécurité a disparu. L'argent avec. Cette disparition provoque tout de même une vive dispute entre les soldats tchadiens qui assuraient la sécurité et les membres du protocole qui voulaient comprendre comment le garde du corps a pu se sauver sans attirer leur attention.

© Younoussa Ben Moussa | Le Jour

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau