Mayotte: La tête d’un porc jetée dans une mosquée

La mosquée de Dzaoudzi Labattoir en Petite Terre a été profanée par le dépôt d’une tête de porc découverte devant le bâtiment par des fidèles le 1er janvier.Porcs islamophobie

A Mayotte, département français d’outre-mer, c’est la consternation et la colère. Dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier, une tête de porc a été « jetée d’une voiture sur le parvis de la mosquée du vendredi », rapporte le Journal de Mayotte. L’auteur des faits serait une femme, la passagère de la voiture. Le préfet Jacques Witkowski a déclaré dans un communiqué qu’il "condamnait fermement cet acte" et partageait l’émotion de la population.

"Cet acte est choquant et indigne à Mayotte, comme il le serait partout ailleurs". Le préfet a confirmé qu’une enquête avait été ouverte. Les témoins ont été invités à contacter la gendarmerie. Le ministre des Outre-mer, Victorin Lurel, a également condamné avec la plus grande fermeté ce qu’il a qualifié d’odieuse profanation perpétrée devant la mosquée de Dzaoudzi à Mayotte dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier. Le ministre a assuré que tout serait mis en œuvre pour retrouver les auteurs de ce délit.

Environ 90% des habitants de Mayotte sont musulmans et allient leur pratique religieuse au principe de la laïcité. Musulmans, chrétiens et croyants d’autres religions ont toujours fait bon ménage à Mayotte.

PETER KUM / etudiantados.com

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau