Lions indomptables: Samuel Eto’o est-il un poison pour l’équipe ?

Le capitaine de l’équipe nationale du Cameroun reçoit en ce moment les foudres de certains dirigeants camerounais, notamment ceux de la FECAFOOT.

samuel-etoo-1.jpg

Lorsque Jean Paul Akono a refait surface le jeudi 13 septembre 2012 au sein de l’encadrement technique des Lions, à la faveur de la décision du Ministre Ferdinand Adoum Garoua, tout le monde a cru que les esprits devaient se calmer. On se souvient que le sélectionneur national avait décidé de tendre la main au buteur Eto’o Fils, qui sortait d’une longue période de suspension en faisant de lui la pierre angulaire de son œuvre.

Cette démarche à l’époque n’avait pas plu à la Fédération Camerounaise de Football, qui entretient jusqu’à présent des rapports tendus avec le sociétaire d’Anzhi Makhatchkala. Pour les responsables de cette instance faîtière, Sammy constitue un poison pour notre équipe nationale fanion. Selon une opinion bien répandue, il est à l’origine du vent d’indiscipline qui souffle dans la tanière. C’est le principal artisan des dysfonctionnements qui déchirent les Lions Indomptables.

La star passe le clair de son temps a critiqué les choix de Jean Paul Akono. Le pichichi, lors du match retour Cameroun-Cap Vert comptant pour les éliminatoires de la CAN 2013, avait établi sa propre feuille de match au mépris de la présence du coach. L’ancien avant-centre du F.C Barcelone, à quelques minutes de la rencontre, a demandé à Pierre Womè Nlend de choisir le poste où il désirait évoluer.

Ce dernier a tenté de lui faire comprendre que c’était le travail de l’entraîneur. Mais devant la pression d’Eto’o, Womè a déclaré que son action pouvait utile à n’importe quel poste. Des témoignages indiquent que Sam ne s’est pas contenté uniquement de boycotter la rencontre amicale Cameroun-Tanzanie. Le célèbre footballeur a demandé aux membres de son clan de ne pas faire le déplacement de Dar es Salam.

Pour éviter le pire, des joueurs locaux ont été rapidement dépêchés pour étoffer les effectifs. Nombre d’entre eux n’ont pas évolué à leurs postes de prédilection. Cette situation désastreuse a négativement influencé la prestation de nos compatriotes. Peut-on avoir une équipe nationale compétitive sans Samuel Eto’o ?

© Lucien EMBOM | Cameroon-Info.Net

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau