Les chefs d’état de la CEMAC s’accordent sur deux initiatives politiques présentées au Pré-Sommet du G8 aujourd’hui à Londres

Deux initiatives politiques majeures ont été signées par les chefs d'état de la Communauté Economique et Monétaire de l'Afrique Centrale (CEMAC) réunis en sommet extraordinaire à Libreville au Gabon en marge du New York Forum Africa (http://www.ny-forum-africa.com).

Ces initiatives sont présentées aujourd'hui aux dirigeants du G8 à Londres. Les 6 chefs d'état de la CEMAC (Cameroun, Gabon, Guinée Equatoriale, République centrafricaine, République du Congo et Tchad) se sont entendus hier sur deux initiatives politiques majeurs dans le cadre d'un communiqué commun :

- A compter du 1er janvier 2014 sera mise en place la fin des obligations de visa pour tous les citoyens de la CEMAC pour circuler à travers les pays appartenant à la Communauté

- La création d'un cadre politique commun pour la protection du commerce au sein de la région de la CEMAC permettra notamment l'harmonisation des politiques de mise en conformité des médicaments pour lutter contre la contrefaçon et facilitera l'accès aux compagnies pharmaceutique au marché régional.

Ce communiqué est remis aujourd'hui aux dirigeants du G8 réunis en pré-sommet à Londres par le ministre gabonais des Affaires étrangères, de la coopération internationale et de la Francophonie, Emmanuel Issoze-Ngondet.

Un communiqué final des chefs d'état de la CEMAC à l'attention des dirigeants du G8 sera diffusé en conclusion du New York Forum Africa le 16 juin. Annonçant ces engagements politiques, Le Président du Gabon Ali Bongo Ondimba, qui préside actuellement la CEMAC a déclaré: « nos six nations travaillent ensemble au delà des frontières à trouver des solutions régionales à nos enjeux commun, à renforcer notre coopération économique pour encourager le développement. »

En amont et en accord avec l'agenda du G8, la CEMAC a concentré ses échanges sur la fiscalité, les échanges commerciaux et la transparence. « Comme tous les regards dans le monde sont rivés ce weekend sur le Sommet du G8 en Grande-Bretagne, Les dirigeants de la CEMAC ont voulu monter leur propre engagement pour stimuler les échanges commerciaux et de l'investissement en Afrique », a indiqué le Président Bongo.

L'opportunité politique offerte par le New York Forum Africa

« Ensemble, nous nous efforçons de consolider les relais de croissance en Afrique à travers les échanges commerciaux et la coopération économique. Le but est de créer de nouveaux débouchés pour que les prochaines générations puissent pleinement bénéficier de leur potentiel. Ces nouveaux engagements politiques sont le résultat d'échanges fructueux qui ont lieux lors du sommet de la CEMAC. Nous nous réjouissons à l'idée de profiter de cette opportunité politique pour poursuivre nos échanges avec le secteur privée ces deux prochaines jours à l'occasion du New York Forum Africa », a ajouté le Président du Gabon.

Les dirigeants de la CEMAC étaient réunis hier en sommet extraordinaire à Libreville en marge du New York Forum Africa où plus de 1500 décideurs économiques, politiques et investisseurs internationaux sont réunis jusqu'au 16 juin.

Pour sa deuxième édition, le New York Forum AFRICA organisé par Richard Attias & Associates sous le Haut patronage du Président du Gabon Ali Bongo Ondimba se concentre particulièrement sur la jeunesse africaine, le développement de l'entreprenariat africain et la création d'emplois par le soutien des PME africaines. Pour Richard Attias fondateur et organisateur du New York Forum, ce Forum montre qu'il est un « véritable laboratoire panafricain d'idées qui met en relation des dirigeants politiques et économiques pour trouver des solutions pour le développement actuel de l'Afrique et pour encourager les investissements étrangers. »

Pour ces deux derniers jours, le NYFA selon Richard Attias, mettra la lumière sur « des solutions innovantes issue du continent africain pour que sa population puisse en bénéficier directement. Par ailleurs c'est l'occasion de créer de nouvelles opportunités pour les entreprises internationales et d'établer des relations commerciales durables avec l'Afrique »

@ Organisation de la Presse Africaine - 15/06/2013

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau