La Libye perplexe face au départ d’Européens de Benghazi

lybie.jpg

En Libye, d'après le ministère français des Affaires étrangères, les citoyens français ont quitté la ville de Benghazi, dans l'est du pays. Ils étaient une quarantaine. Raison avancée : les menaces d'attentats et d'enlèvement sur les Occidentaux. Jeudi 24 janvier, c'est le Royaume-Uni qui mettait en garde contre une menace spécifique et imminente et qui demandait expressément à ses ressortissants de quitter la ville.

 Côté libyen, on assurerait vendredi 25 janvier au ministère de l'Intérieur n'avoir reçu aucun avis à propos de ces appels à quitter Benghazi. Et le ministre des Affaires étrangères, Mohamed Abdelaziz, lui, veut trouver des solutions

Par RFI

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 26/01/2013