LA CHRONIK DE TOTO NGO’OLI : SOUMAÏLA CISSÉ DONNE DES LEÇONS À QUI ? MINALMI !

89015450-o.jpg

Lundi dernier, il s’est précipité, avec femme et enfants d’aller congratuler Ibrahim Boubacar Keïta avant même le résultat du deuxième tour à l’élection du président du Mali. Cela se passe ou ? En Afrique ? Mais je rêve ou quoi ! Seulement, Ce geste apprécié à sa juste valeur viendra sans doute décrisper le climat socio- politique précaire qui régnait dans un Mali déchirée par une guerre fratricide. Tant mieux pour le Mali et les Maliens. Et puis, ce n’est pas une grande première au Mali. En 2002, Alpha Omar Konaré, président de l’Alliance pour le Démocratie au Mali (ADEMA) au pouvoir depuis 1992 a adressé ses félicitations à Amadou Toumani Touré qui venait de la battre à l’élection présidentielle.

Une véritable leçon de démocratie pour les Africains a-t-on clamé ca et là dans le continent. Mais de quelle démocratie alors ? Finalement, ces Maliens se prennent pour qui ? A qui veulent-ils donner cette leçon ? A Paul Biya ? A Robert Mugabe ? A Laurent Gbagbo ou à Alassane Dramane Ouatara ?

 Démocratie à la « TOTO tire NAMA »

 Ils n’ont qu’à aller se faire voir ailleurs ces Maliens qui n’ont rien compris à la Démocratie Africaine. Elle rime avec confiscation du pouvoir, un zeste de fraude aux élections, l’achat des consciences ayant pour but essentiel s’éterniser au pouvoir. Si je me trompe, demandez au vieux Mugabe. A 89 ans sonnés dont 33 passées au pouvoir, il se sent assez vigoureux pour rester président du Zimbabwé. La preuve il vient de briguer haut la main un autre mandat.666666666666 Que celui qui n’est pas content aille se pendre ! Et Biya Bi Mvondo du Cameroun alors ? Lui totalise 80 bougies dont 30 passées au palais d’étoudi…

Excuser du peu. Son avenir est devant lui et il a des grandes ambitions pour le Cameroun à l’horizon 2035. Cela vous étonne ? Paul Biya est pourtant Nnom Ngui ; intermédiaire entre Dieu et les hommes. C'est-à-dire immortel. Vous aller faire quoi ? Circulez avec votre démocratie ! Ces Maliens n’ont rien compris à la Démocratie. En Cote d’Ivoire, après la dernière présidentielle, au lieu des félicitations, Gbagbo et Ouatara ont joué à « Toto tire Nama, Nama tire Toto » Et puis quoi, on disait d’un coté que c’est Gbagbo qui a gagné… PIANG ! Et de l’autre que c’est Ouatara qui a gagné…PIANG ! A l’affut, il y avaient les toubabs qui ont pris l’affaire en mains. Allez-vous plaindre dehors !

© Camer.be : TOTO NGO’OLI

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau