Kenya: une double explosion fait deux blessés dans un quartier somali de Nairobi

kenya.jpg

Une double explosion s'est produite mercredi dans un quartier somali de Nairobi, blessant au moins deux personnes dans ce qui semble le dernier en date d'une série d'attentats, a déclaré le chef de la police de la capitale kényane. "Nous avons deux explosions à Eastleigh près d'une mosquée. Deux personnes au moins ont été blessées", a dit à l'AFP le responsable policier Moses Nyakwama.

Les explosions se sont produites dans un quartier dont la population est majoritairement originaire de Somalie et qui a été visé par une série d'attentats au cours des dernières semaines. "Nous tentons de vérifier s'il y a d'autres blessés. Des informations font état d'autres personnes emmenées à l'hôpital", a ajouté le porte-parole de la police.

Depuis que son armée a rejoint les forces de l'Union africaine en Somalie, le Kenya est la cible d'une série d'attentats attribués aux islamistes somaliens shebab. Ces attaques se sont accentuées depuis la prise, en septembre, par les forces de l'Union africaine, de la ville portuaire de Kismayo, bastion des shebab dans le sud de la Somalie.

Dans ce même quartier d'Eastleigh, habité majoritairement par des Kenyans d'ethnie somalie et des Somaliens, cinq personnes avaient été tuées le 7 décembre dans un attentat à la grenade près d'une mosquée.

Un attentat à la bombe près d'un supermarché avait provoqué le 5 décembre la mort d'une personne, en blessant grièvement une autre. En novembre déjà, au moins 7 personnes avaient été tuées et plusieurs blessées par une attaque à la bombe contre un autobus dans le même quartier.

Des affrontements avaient alors suivi entre des habitants d'origine somali et d'autres qui accusaient les premiers d'être responsables de la série d'attaques. Les shebab n'ont jamais revendiqué ces attentats.

© 2012 AFP

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau