KENYA / ABOMINATION! LE PASTEUR CHIDIOKE ADMET EMBRASSER LES SEINS DES FEMMES DE SON ÉGLISE POUR LES DÉLIVRER

Un pasteur nigérian, basé au Kenya, embrasse le sein des femmes comme un acte de délivrance.Il a admis qu’il organise des séances de délivrance dans laquelle il embrasse les seins des femmes et que les membres féminins de l’église ne portent pas de soutien-gorge. Pour ajouter aux révélations choquantes, le pasteur nigérian dans l’enregistrement annonce que son église est aussi appelée: Breasts and Honey New International Church (Nouvelle église internationale des seins et du miel)

 

Lors d’un appel téléphonique piège avec Nancy (vrai nom Kate Vobic) animatrice à 99,0 FM Hero Radio, une station de radio basée au Kenya, le pasteur Chidioke admet tout. Elle a déclaré au pasteur que son problème est qu’elle ne parvient pas à se marier. Chaque fois qu’elle a un homme, quand les choses deviennent sérieuses entre eux, les hommes fuient.

Le pasteur lui a dit de venir à son église afin qu’il puisse aspirer l’esprit de rejet de ses seins pour qu’elle puisse être délivrée de l’esprit de rejet.

«L’esprit est dans le sein d’une femme … plus vous embrasser le sein plus vous obtenez l’accomplissement du Seigneur. »

Elle a ensuite demandé au pasteur s’il peut lui dire où dans la Bible il est dit qu’un pasteur doit embrasser les seins d’une femme pour la guérir.

Le pasteur refuse de répondre et dit:
« Ne parlez pas de la bible, venez juste, nous faisons cette chose, puis c’est terminé. »
Plus tard dans la conversation, l’animatrice a révélé au pasteur son vrai nom et lui a dit qu’il est en direct à la radio.

Le pasteur sur la défensive s’est alors mis en colère et a nié son vrai nom qu’il lui avait donné et lui a dit qu’elle devrait plutôt l’appeler homme de Dieu.

Lorsqu’on lui a demandé pourquoi il trompe les gens, il a répondu en disant qu’elle est stup*de et qu’elle a appelé parce qu’elle a entendu des femmes dire qu’il embrasse les seins.

L’animatrice qui l’a piégé

© Source : ichretien.com

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau