Iran. Un pendu survit et sera pendu de nouveau

pendaison-pics-390.jpg

                                                                                      Pendaison Iran

Amnesty International appelle le gouvernement iranien à annuler réexécution d’un trafiquant de drogue survécu après avoir été pendu.

Cet Iranien, condamné à mort après qu’un kilo de drogues de synthèse ait été trouvé chez lui, a été pendu en Bojnord. La corde a été enlevée 12 minutes après l’exécution, et le médecin a confirmé sa mort. Cependant, lorsque ses proches sont venus pour récupérer son corps à la morgue, ils ont trouvé que « l'homme mort » respire.

Les autorités iraniennes, en sachant que le pendu a survécu, l’ont placé sous protection à l'hôpital, où il se remet et attend une autre pendaison. Un représentant des autorités a déclaré : « Il a été condamné à mort, et il sera exécuté ».

@Cameroonvoice

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 21/10/2013