GUINÉE EQUATORIALE - LUTTE CONTRE EBOLA : M. OBIANG NGUEMA OFFRE 1 MILLIARD DE FCFA À L’OMS

Teodoro obiang nguema 4Le président équato-guinéen n’en est pas à son premier don aux organismes internationaux.

Lundi 15 septembre 2014, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo a assisté à la remise des prix de la deuxième édition du prix Unesco-Guinée équatoriale pour la recherche en sciences de la vie. Lors de son discours, le chef d'État équato-guinéen a affirmé que les sciences et la technologie sont un patrimoine de l'humanité dont tous les peuples doivent profiter sous les mêmes conditions.

M. Obiang Nguema a rappelé que la création de ce prix tire son origine dans le besoin de réduire la perte des vies humaines et de contribuer à la solution des grands problèmes concernant la santé, comme le paludisme, la tuberculose, le diabète, le cancer, l'hépatite et le VIH/SIDA, auxquels se joint maintenant le virus Ebola, qui concerne notamment l'Afrique.

Dans ce sens, le chef d'État a annoncé que « le gouvernement met à la disposition de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) un don de 2 millions de dollars USA (environ 1 milliard de FCFA) pour subventionner les programmes de lutte contre le virus Ebola ». Mais ce n'est pas la première fois que le président équatoguinéen délie sa bourse en faveur de l’OMS. En effet, en août 2010, le président Obiang a annoncé le don d'un million et demi de dollars à l'OMS, lors de l'inauguration de la 60e réunion du comité régional de cette organisation. Les fonds étaient destinés au soutien des activités de recherche en faveur de la santé mondiale. En 2004 aussi, rappelle le Bureau d'information et de presse de Guinée équatoriale, M. Obiang Nguema a offert une aide de type humanitaire à l'occasion du tsunami qui a frappé la Thaïlande et d'autres zones de l'océan indien.

De même, de l'aide a été envoyée aux États-Unis après le cyclone tropical Katrina, qui a dévasté la ville de La Nouvelle-Orléans. Un géant économique, comme la Chine, a également reçu du soutien pour pallier les dégâts d'un grand tremblement de terre en 2008. Tandis qu'en 2009, une aide a été accordée aux pays africains tels que le Burkina Faso, le Niger, le Mali et le Sénégal, suite aux inondations.

En 2010, le chef d'État équato- guinéen et les représentants du gouvernement ont donné deux millions de dollars à Haïti. Il a été décidé d'envoyer de l'argent par le biais des institutions bancaires internationales, destiné à l'achat de biens de première nécessité pour le petit pays caribéen, frappé par un tremblement de terre énorme.

En mars 2011, le peuple de la Guinée équatoriale et son gouvernement ont assisté, avec un grand bouleversement, à la catastrophe dont a souffert le Japon, suite au tremblement de terre dévastateur et le tsunami qui plus tard a provoqué des milliers de morts et de personnes disparues. Pour cette raison, il a été accordé une aide de 500 000 dollars. De plus, en 2013, la Guinée équatoriale a annoncé un don de trente millions de dollars au Fonds fiduciaire de solidarité africaine. Cette contribution a été communiquée après la visite du couple présidentiel à Rome, pour participer à la trente- huitième période des sessions de la FAO.

© Repères : Sylvain Andzongo

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau