Gabon: Jean Ping réaffirme sa victoire

Jean Ping, principal challenger du président  Ali Bongo Ondimba à l’élection présidentielle du 27 août, a réaffirmé lundi que les résultats en sa possession le donnent vainqueur du scrutin.

 

Il a fait cette déclaration alors que la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP) devrait publier les résultats du scrutin mardi.

« Le peuple gabonais (…) ne pourra jamais accepter que sa victoire soit volé », a déclaré Jean Ping devant la presse, à Libreville, capitale gabonaise.

Entouré de son état major de campagne et de plusieurs candidats au scrutin du 27 août, Jean Ping a dénoncé « les manipulations claires et d’autres modifications à l’aide des scanners des procès-verbaux qui sont en cours au sein de la Commission électorale nationale autonome et permanente et au ministère de l’Intérieur ».

« J’invite enfin M. Ali Bongo Ondimba à un grand esprit démocratique, à reconnaître le verdict des urnes et  organiser dans la tradition républicaine la passation de pouvoir », a déclaré l’ancien président de la Commission de l’Union africaine.

Les observateurs de la mission de l’UE

Selon les observateurs de la Mission Union Européenne , le processus électoral a  « manqué de transparence. »

Cependant, la mission de l’UE dirigée par Mariya Gabriel a  félicité le peuple pour avoir exercé son droit démocratique .

Elle a énuméré les raisons du verdict de manque de transparence comme suit:  » Les plus importantes lacunes observées sont: l’absence de listes électorales affichées  à l’extérieur des bureaux de vote, les défaillances dans le contrôle de l’encre indélébile, l’authentification des bulletins de vote et et l’usage de scellés des urnes dépourvues de numéros d’identification »

Pour sa part, Jo Leinen, président de la délégation du Parlement européen qui a rejoint la Mission , a ajouté que: « Compte tenu du niveau de méfiance et la division qui ont marqué cette élection, il est urgent de mettre en place les bases d’un véritable dialogue politique dans  l’intérêt de tout le peuple gabonais « .

Cameroun-online.com 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau