François Fillon et Jean-François Copé poursuivront les discussions mercredi

rtr3b79x.jpg

François Fillon et Jean-François Copé se sont une nouvelle fois retrouvés mardi soir pour un troisième round de discussions en tête-à-tête. Elles se poursuivront mercredi, au-delà de la date butoir fixée par Nicolas Sarkozy pour parvenir à une conciliation. François Fillon et Jean-François Copé poursuivent les discussions pour parvenir à un accord © Reuters Charles Platiau Pour la troisième fois en deux jours

François Fillon et Jean-François Copé se sont retrouvés en tête-à-tête pour tenter de trouver un accord sur la date d'un nouveau vote sur l'élection du président de l'UMP. Cet accord n'a pour le moment pas été trouvé, mais les discussions se poursuivent. Selon l'entourage des deux hommes, ils doivent de nouveau se retrouver mercredi en fin d'après-midi. Jean-François Copé, proclamé président de l'UMP mais très contesté, veut de nouveau solliciter les électeurs mais après les municipales de 2014. François Fillon souhaite pour sa part un vote "dans les meilleurs délais".

"Le message de Sarkozy entendu"

Les contacts vont donc se poursuivre, mais après la date butoir fixée par Nicolas Sarkozy pour parvenir à un accord. Il voulait le voir aboutir avant mardi faute de quoi il dirait "publiquement" qu'ils sont "disqualifiés" pour diriger le parti. Pour l'un des fidèles de l'ancien chef de l'État, Brice Hortefeux, le "message" de Nicolas Sarkozy a été entendu et "son souhait concrétisé".

En attendant, ce sont donc deux groupes qui cohabitent à l'Assemblée nationale, le groupe UMP et le R-UMP qui regroupe 72 fillonistes (contre 123 UMP). Ce nouveau Rassemblement-UMP dispose désormais d'un temps de parole. Mercredi, il pourra en poser deux à son nom contre quatre pour le groupe UMP. La coexistence de ces deux formations a donné lieu à quelques attaques de la gauche. Ainsi, lors de la séance des questions au gouvernement, Jean-Marc Ayrault, a manié l'ironie en réponse à une question de Christian Jacob. "Monsieur le président du groupe UMP, c'est bien ça, je ne me suis pas trompé ?"

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau