François Bozizé expulsé du Cameroun

L’ancien président de la Centrafrique, François Bozizé, revenu au Cameroun au mois de janvier, a été expulsé par les autorités camerounaise, a appris lundi APA de sources concordantes.

Francois bozize 31 512x341

Arrivé au Cameroun le 14 janvier à l’aéroport international de Douala, l’ex homme fort de Bangui a poursuivi sa route à Yaoundé, où il a été logé dans une villa des hôtes dans la capitale camerounaise. Une présence marquée par le renforcement des mesures de sécurité autour de sa résidence au quartier Golf, non loin du Palais présidentiel à Etoudi, et dont des proches venaient rendre visite à Bozizé, a-t-on appris.

Une « activité politique » que n’auraient pas selon toute vraisemblance appréciée les autorités camerounaises, qui ont demandé à François Bozizé de quitter le pays, non sans prendre des mesures pour « l’accompagner avec tout le respect dû » à la frontière. Durant son séjour camerounais, l’ex président centrafricain chassé du pouvoir le 24 mars 2013 par une coalition de rebelles au nom de la SELEKA, se serait notamment rendu dans la localité de Garoua-Boulai (Est) à la frontière avec la Centrafrique, où des impacts de balle sont tombés dans la cité suite à un affrontement en territoire centrafricain entre les ex Séleka et les Anti-Balaka, sans faire de victimes au Cameroun. Pour l’instant, difficile de savoir où s’est réfugié François Bozizé, les autorités camerounaises se contentant d’indiquer que « du moment où Bozizé n’est plus en territoire camerounais, il ne nous nous appartient pas de chercher où il se trouve, où ce qu’il fait ».

@Agence de Presse Africaine

Commentaires (1)

1. Tchawnami (site web) 11/02/2014

Tant que celui reste au Cameroun il tirera les ficelles à sa guise

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau