France: Nouveau scandale sexuel pour DSK

Dominique Strauss-Kahn est au coeur d’un nouveau scandale sexuel. Une journaliste italienne affirme que l’ancien patron du FMI a tenté d’abuser d’elle, à la fin des années 90.

dominique-strauss-kan.jpg

Quelques jours à peine après l’apparition surprise et très remarquée de Dominique Strauss-Kahn sur le tapis rouge du Festival de Cannes, le politicien français déchu fait l’objet d’un nouveau scandale. Dans une interview diffusée le 31 mai dernier sur le site de partage YouTube et relayée par le journal français Le Point, la journaliste italienne Myrta Merlino lance, en effet, de nouvelles accusations à l’encontre de DSK. Selon elle, celui-ci aurait tenté d’abuser d’elle à la fin des années 90 à l’époque où il était ministre des Finances.

Selon la journaliste, les faits se seraient produits en marge du forum de Davos en Suisse. La jeune avait fait part de son souhait d’interviewer le politicien français. « Le service de presse de Dominique Strauss-Kahn est venu m’expliquer que le ministre avait une interview très importante avec CNN, mais qu’il souhaitait tout de même m’accorder une interview », confie-t-elle à l’un de ses confrères. Un rendez-vous est pris. La journaliste doit rejoindre l’homme politique à 20 heures au bar d’un palace. Mais selon elle, DSK n’était pas présent à son arrivée sur les lieux. Un serveur lui aurait alors tendu un mot sur lequel DSK lui demandait de la rejoindre dans sa suite. Le politicien insistait également pour qu’elle vienne seule, sans son caméraman. « Après avoir hésité, je me suis laissée convaincre et je me suis assise dans un fauteuil », dit-elle.

« Je me suis débattue et enfuie »

« Il m’a offert un grand verre de champagne, et nous avons commencé à parler de tout sauf de l’interview », poursuit-elle. « Dominique Strauss-Kahn m’a ensuite confié qu’il adorait les journalistes. Je lui ai rétorqué que je trouvais que son épouse était une femme et journaliste formidable. Je me suis levée, et, tout en me poussant violemment contre un mur, il a essayé de m’embrasser. Je lui ai retourné une claque violente, me suis débattue et enfuie avec beaucoup de difficultés ». Myrta Merlino n’explique pas les raisons de son si long silence. La journaliste évoque une violence psychologique choquante de la part d’un homme de pouvoir. De son côté, Me Richard Malka, l’avocat de Dominique Strauss-Kahn contacté par le Point, a indiqué n’ »être au courant de rien et n’avoir aucun commentaire à faire sur le sujet ».

http://direct.cd

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau