Etats-Unis: la mort d’une jeune noire tuée à Detroit par un blanc rappelle l’affaire Trayvon Martin

 Pour Monica McBride, la mère de Renisha, l'assassinat de sa fille ne relève pas de la légitime défense.

mere-renisha-0.jpg

Renisha McBride, une jeune noire de 19 ans, a été abattue au début du mois à Détroit par un homme chez qui elle était venue demander secours, à la suite d’un accident de voiture. De nouveau, les soupçons de crime racial ont fait surface, la mort de la jeune fille rappelant celle du jeune Trayvon Martin en Floride.

Il était plus de 4 heures du matin lorsque Renisha McBride, le visage en sang à la suite d’un accident de voiture, a frappé à la porte de Ted Waffer pour demander de l’aide. Loin de la secourir, l’homme l’abat d’un coup de fusil, avant d’appeler la police qui découvrira le corps de Renisha devant la maison du tireur, un blanc. Celui-ci plaide la légitime défense, la victime était en effet fortement éméchée, et une analyse a révélé des traces de marijuana dans son organisme. Mais pour la mère de Renisha, ça n’était pas une raison suffisante pour justifier la réaction violente de Waffer. « Vous avez dit que c’était un accident, accuse Mme McBride, mais si c’en était un, vous vous seriez excusé. Ça n’était pas un accident. Vous avez tué quelqu’un qui était dans la fleur de l’âge et qui avait une vie merveilleuse devant elle. »

→ A (RE)LIRE : Manifestations dans une centaine de villes en hommage à Trayvon Martin

La juge a donné raison aux parents de Renisha et a inculpé d’homicide Ted Waffer dont le procès commencera en décembre. Les organisations noires avaient commencé à se mobiliser, craignant un nouvel incident semblable à celui qui avait coûté la vie au jeune Trayvon Martin abattu par un vigile blanc. Mais la famille McBride s’est refusée à invoquer un crime racial, réclamant simplement que justice soit faite. « J’espère que le tireur passera la fin de ses jours en prison » a déclaré le père de Renisha.

Par RFI

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau